Sur La Route des Explorateurs - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Sur La Route des Explorateurs

Traversez l’Ouest du Québec en suivant la Route des Explorateurs jusqu’en Abitibi-Témiscamingue. Vous y parcourrez un territoire spectaculaire et vous retrouverez en pleine forêt boréale avec ses innombrables lacs, ses arbres majestueux et ses horizons à perte de vue. Vous y dormirez en pleine nature, dans un chalet qui vous donnera l’impression d’être seul au monde et vous lèverez à l’aurore pour tenter d’observer ours, loups, castors ou orignaux. Vous pagayerez en plein cœur du territoire de la Première Nation Anicinabe, là où ont eu lieu les premiers contacts avec les coureurs des bois. Vous suivrez les traces des prospecteurs et ressentirez l’excitation de la ruée vers l’or à travers des anecdotes rocambolesques et des expériences palpitantes. Vous y découvrirez le courage des premiers bûcherons et la témérité des draveurs. Vous profiterez d’une culture riche et singulière faite de festivals, de bonnes bouffes et de soirées au coin du feu. Venez danser avec nous au rythme des tambours des pow-wow et rencontrez un peuple fier et généreux!

 

        Trouvez votre voyagiste

 


 

Photo : Hugo Lacroix

Parc national d’Opémican

Avec l’ouverture du secteur de la Rivière-Kipawa, le tout nouveau parc national d’Opémican se dévoile! Soyez parmi les premiers aventuriers à fouler ses sentiers, à y dormir sous les étoiles ou à pagayer sur le majestueux lac Témiscamingue. Naviguez sur les chemins d’eau de la rivière et du lac Kipawa, campez au sommet des parois rocheuses surplombant le lac Témiscamingue et rassemblez-vous près du feu sous les grands pins au son des légendes anicinabek.


 

Photo : Hugo Lacroix

Refuge Pageau

Venez à la rencontre de l’orignal, du loup et de l’ours! Le Refuge Pageau recueille les animaux sauvages orphelins ou blessés, pour ensuite les relâcher dans la nature, quand cela est possible. Les pensionnaires permanents, eux, vous attendent au détour du sentier de bois qui parcourt le site. De la minuscule hermine à Chewbaca le porc-épic en passant par Tiby l’orignal, chaque bête a son histoire. Apprenez l’histoire de la famille Pageau et de leur incroyable relation avec les animaux.


 

Photo : Christian Leduc

La Cité de l’or

Devenez mineur d’un jour et vivez l’expérience d’une descente sous terre, à 91 mètres (300 pieds) dans les galeries de l’Ancienne-Mine-Lamaque, l’une des exploitations aurifères les plus prolifiques au pays et qui a joué un rôle majeur dans le développement de Val-d’Or. Plongez dans le quotidien des mineurs de l’époque en visitant l’une des maisons en bois rond du Village-minier-de-Bourlamaque, construit dans les années 1930 pour les employés et classé aujourd’hui site historique.


 

Photo : Hugo Lacroix

Parc national d’Aiguebelle

Ce parc national est le gardien d’un riche patrimoine naturel et culturel, avec ses roches de 2,7 milliards d’années et la présence de la ligne de partage des eaux sur son territoire. Traversez un lac de faille sur un pont suspendu de 90 mètres, empruntez un escalier hélicoïdal courant le long d’un escarpement vertigineux, rendez-vous au sommet des collines Abijévis ou canotez doucement sur un lac pour observer la faune. Vous y trouverez le calme absolu.


 

Photo : Mathieu Dupuis

Lieu historique national du Fort-Témiscamingue/Obadjiwan

Entre une forêt enchantée et une magnifique plage bordant le lac Témiscamingue, dans un lieu fréquenté depuis des millénaires par les Premières Nations, se trouvait autrefois un important poste de traite. Imaginez les canots chargés de peaux s’accostant sur la rive, apprenez les faits marquants de deux siècles de rivalité entre les Français et les Anglais pour le contrôle des fourrures et le mode de vie de ceux qui habitaient le poste en permanence.


 

 

Photo : Mathieu Dupuis

T.E. Draper Chantier Gédéon

Revivez l’histoire du flottage du bois avec une visite du remorqueur le plus important de la Canadian International Paper (C.I.P), le T.E Draper. Profitez-en également pour vous mettre dans la peau de nos courageux bûcherons au Chantier de Gédéon, une véritable reconstitution d’un camp forestier des années 1930-1940. Ses cinq bâtiments fidèlement reconstruits relatent le dur labeur de ces hommes et leur mode de vie qui a marqué l’imaginaire québécois.

 


 

Trouvez un voyagiste maintenant

Envie d'en apprendre d'avantage?

Attraits, restaurants, hébergements... Découvrez l'ensemble de l'offre touristique de l'Abitibi-Témiscamingue sur La Route des Explorateurs

En savoir plus
×