Portrait de la région | Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Portrait de la région

Paysages contrastés de lacs et de rivières, l’Abitibi-Témiscamingue est un vaste territoire situé au nord de l’Outaouais et à la frontière de l’Ontario. Une nature humaine fière y habite et vous partage son histoire et sa culture. D’une escapade en chalet ou en pourvoirie, vous y trouverez votre petit coin de paradis.

Contrairement à la croyance populaire qui veut que notre région soit au nord du Québec, ses 65 000 km2 de forêts luxuriantes, de lacs poissonneux, de villes dynamiques et de villages pittoresques sont étalés du nord au sud pour passer du 47e au 49e parallèle. Près de 145 000 habitants ont choisi d’y vivre.

La proximité avec nos racines, particulièrement jeune, façonne cette volonté d’habiter le territoire, d’y vivre sainement et d’y créer une qualité de vie exceptionnelle. La plus vieille municipalité sur le territoire, Ville-Marie, vient à peine de fêter ses 125 ans !

Son histoire est intimement liée à celle de l’exploitation des ressources naturelles du territoire. En effet, la région a vu le jour à la fin du 18e siècle grâce à la richesse de son sol et de ses terres. Toutefois, il nous faut reculer de plus de 7 000 ans pour constater la présence des Algonquins en sol témiscabitibien. Leur contribution au développement de la région est grande et leur héritage est toujours présent au sein de sept communautés.

Les quelque 22 000 lacs et rivières que l’on trouve sur le territoire ont été des catalyseurs du développement de la région. Voie unique de passage pendant plus de deux siècles, elle aura permis aux explorateurs de sillonner l’Abitibi-Témiscamingue. Aujourd’hui encore, l’eau tient un rôle important dans la vie des Témiscabitibiens et l’exploitation de cette ressource essentielle est un enjeu majeur. Sa qualité est remarquable.

La partie nord de l’Abitibi-Témiscamingue est réputée pour son potentiel minier et sa forêt boréale alors que la partie sud est reconnue pour ses terres fertiles et sa forêt mixte. Du nord au sud, la diversité de sa faune, de sa flore ainsi que de son relief en fait une région unique. Visiter l’Abitibi-Témiscamingue c’est visiter deux régions en une, reliée non pas par un trait d’union, mais par la ligne de partage des eaux. Comme son nom l’indique, cette dernière déverse ses eaux vers le nord dans le grand bassin de la baie James et vers le sud dans le fleuve Saint-Laurent.

Une seule visite permet la découverte d’une nature humaine bouillonnante et innovatrice, de paysages contrastés et de lacs d’eau pure. De Val-d’Or à Témiscaming, en passant par Rouyn-Noranda, Amos, La Sarre et Ville-Marie, c’est avec un grand plaisir que les résidents de l’Abitibi-Témiscamingue vous accueillent dans leurs coin de pays.

×