Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite, ayez votre passeport vaccinal en main et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Un bilan positif pour Attractivité Abitibi-Témiscamingue

Par

Rouyn-Noranda, le 21 juin 2021 – C’est vendredi dernier que se tenait la troisième assemblée générale annuelle d’Attractivité Abitibi-Témiscamingue (AAT). La jeune organisation fait un bilan positif de la dernière année d’opérations, malgré le contexte sanitaire imprévisible, tout en étant fort consciente des défis qui l’attendent.

« Nous sommes bien conscients de l’importance de comprendre les territoires par le regard de ceux qui les habitent » d’expliquer le président d’Attraction Abitibi-Témiscamingue, Louis Bourget.

À partir de la concertation et de la mobilisation, l’organisation a conçu des images et des outils de communication pouvant servir à tous les organismes, à toutes les entreprises et aux institutions à l’échelle régionale. Sur la base de consultations et d’entrevues pour bien comprendre l’ADN de chacun des territoires et l’image que nos citoyennes et citoyens se font de leur région, l’équipe a produit la campagne BÂTIR SES RÊVES, LES PIEDS SUR TERRE. Lancée le 7 décembre 2020, cette campagne est bien ancrée dans le milieu, intuitive et sincère. Cette réalisation, issue d’un partenariat avec la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue, constitue la première action de l’organisation et sa première fierté.

Une tournée des préfectures des MRC l’automne dernier. Cette dernière s’est terminée par une entente de finacement d’une durée de deux ans signée avec chacun d’entre elles. Cela marque ainsi le lancement de la campagne d’adhésion de l’organisme qui se poursuivra au cours des prochains mois.

À la suite des élections, les membres du conseil d’administration ont nommé les officiers et administrateurs suivants :

– Louis Bourget, directeur général retraité de la MRC de la Vallée-de-l’Or, président;
– Yvan Rose, président du Groupe Promutuel assurance,  vice-président;
– Sylvain Blais, président du Conseil régional des partenaires du marché du travail, trésorier;
– Hélène Paradis, directrice générale de la Chambre de commerce de Val-d’Or, secrétaire;
– Réjean Parent, directeur de l’Agence de Placement et de Développement Internationale, administrateur;
– Sharon Hunter, directrice générale de Long Point First Nation, administratrice;
– Caroline Roy, présidente-directrice générale du CISSSAT, administratrice;
– Isabelle d’Amours, directrice générale de la Ville de La Sarre, administratrice;
– Laurent Chalifour, agent de projet en immigration au Carrefour Jeunesse Emploi Abitibi-Ouest, administrateur;
– Tikou Belem, professeur titulaire à l’Institut de recherche en mines et en environnement de l’UQAT, administrateur;
– Jean-Pier Frigon, vice-président de l’Amosphère complexe hôtelier, observateur.

« L’équipe de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, avec laquelle règne une entente de partenariat et de partage de services, se mobilise pour répondre à nos besoins. Mes collègues administrateurs et moi leur adressons nos remerciements. Également, je remercie les membres du conseil d’administration pour leur apport significatif lors des dix séances régulières ou extraordinaires tenues depuis la dernière assemblée générale de novembre dernier. Un merci tout spécial à messieurs Daniel Bernard et Sébastien Bélisle qui nous quitte au terme de leur mandat » de souligner monsieur Bourget.

L’année 2021-2022 offrira son lot d’opportunités et de défis.  Un plan d’action ambitieux a été adopté en prêtant une attention particulière aux notions d’accueil et de bienveillance. Inscrite au calendrier de diffusion, une phase 2 est prévue afin de continuer les efforts de la campagne BÂTIR SES RÊVES, LES PIEDS SUR TERRE. En effet, il est souhaité de propulser la campagne à la télévision nationale afin de toucher les Québécoises et Québécois sur les heures de grande écoute. Cette deuxième phase permettra également de cibler sur le Web, les gens qui auront été touchés par la phase 1. « Les besoins de main-d’œuvre sont grands et le recrutement tout un défi. La collaboration des acteurs de tous les territoires s’avère essentielle pour ne pas dire vitale dans ce contexte. C’est ce qui dictera nos travaux » de conclure, monsieur Bourget.

-30-

Pour information :

Anne-Marie Belzile
Responsable des relations de presse
819 762-8181, poste 110
anne-marie@atrat.org

×