Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

La culture comme moteur de développement durable du territoire!

Par

Rouyn-Noranda, 5 décembre 2019 – Sur l’invitation de Tourisme Abitibi-Témiscamingue (TAT) et de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), c’est près d’une centaine de personnes des quatre coins de la région et provenant de milieux diversifiés qui ont discuté du rôle de la culture dans le développement durable de l’Abitibi-Témiscamingue.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, l’Abitibi-Témiscamingue a été reconnue au sein du programme Villes Leaders en tant que Territoire Leader, programme piloté par le CGLU. « Le programme Villes Leaders s’adresse aux villes et territoires ayant une forte expérience dans l’Agenda 21 de la culture, et qui peuvent ainsi devenir des modèles dans la mise en œuvre de Culture 21 Actions et dans la promotion des activités de la Commission culture de CGLU. L’organisation internationale reconnaissait donc les efforts déployés en matière de culture dans la région avec la démarche Culturat », souligne monsieur Antoine Guibert, expert pour l’Agenda 21 de la culture – CGLU.

La première étape de ce programme et celle qui nous occupait aujourd’hui est l’autoévaluation de la culture au sein de neuf thématiques. Les invités ont donc évalué leur territoire et leur région en se penchant sur :

  • Les droits culturels;
  • Le patrimoine, la diversité et la créativité;
  • La culture et l’éducation;
  • La culture et l’environnement;
  • La culture et l’économie;
 

  • La culture, l’égalité et l’inclusion sociale;
  • La culture, la planification urbaine et l’espace public;
  • La culture, l’information et le savoir;
  • La gouvernance culturelle.

 

Au terme de cette journée, certaines de ces thématiques et des actions suggérées par les participants ont été priorisées. Donnons en exemple la thématique touchant le patrimoine, la diversité et la créativité qui a récolté une majorité d’appuis, ainsi que la proposition de créer une structure de concertation régionale pour favoriser l’action culturelle dans une vision de développement durable de l’Abitibi-Témiscamingue. La prochaine étape consistera, pour le CGLU, à produire un rapport d’autoévaluation, de bonnes pratiques et d’actions possibles.

« Nous nous servirons des fruits de ce travail collectif pour redonner un second souffle à la démarche Culturat. La mobilisation autour des arts et de la culture a donné des résultats incroyables, il faut maintenant structurer davantage les prochaines actions », précise madame Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.

Rappelons que Tourisme Abitibi-Témiscamingue est le partenaire privilégié du gouvernement du Québec en matière de tourisme en Abitibi-Témiscamingue. La corporation à but non lucratif a pour mandats la coordination du développement et la promotion de l’expérience touristique de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle prône l’audace, l’innovation et est axée sur les résultats.

-30-

 

Source :  Pascal Lafortune
Responsable des relations de presse
Tourisme Abitibi-Témiscamingue
plafortune@atrat.org

cellulaire : 438 821-2524

Bureau :    819 762-8181, poste 127

×