Des pas de géant pour l’Abitibi-Témiscamingue! - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Des pas de géant pour l’Abitibi-Témiscamingue!

Par

Rouyn-Noranda, 28 mars 2017 – Le directeur général du Centre mondial d’excellence des destinations (CED), François Bédard, dévoilait aujourd’hui le résultat de l’audit faisant suite à l’évaluation du Système de mesure d’excellence des destinations (SMED) dont faisait l’objet l’Abitibi-Témiscamingue en 2011.

Il y a six ans, l’Abitibi-Témiscamingue faisait appel au CED et à son SMED dont le rapport contenait plus d’une centaine de recommandations visant à améliorer la performance de la région. Tous les acteurs du secteur touristique, avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue et ses partenaires, se relevaient alors les manches pour se mettre au travail. Aujourd’hui, le directeur du CED constate l’ampleur du travail effectué et en souligne l’excellence.

C’est CULTURAT qui retient particulièrement l’attention de François Bédard : « Après seulement cinq ans, les résultats sont impressionnants. CULTURAT a contribué à faire de l’identité, des arts et de la culture un pôle de développement majeur dans la région. » M. Bédard n’hésite pas à dire que la région a fait d’énormes progrès en peu de temps. Les efforts de marketing et de ventes, entre autres, ont porté fruit, notamment en ce qui a trait au réseau de distribution, dont la note est passée de basse à excellente.

Fondé entre autres par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), la National Geographic Society et l’Université George Washington, à l’initiative de professeurs du département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal (ESG UQAM), le CED a pour mission de guider les destinations touristiques vers l’excellence, notamment en les évaluant via le SMED. L’objectif de ce système de mesure est, d’une part, de signaler les points à améliorer et de montrer le chemin vers l’excellence en identifiant les meilleures pratiques au niveau international et, d’autre part, de s’assurer que les destinations ont les moyens de mettre en place des méthodes novatrices de développement, de gestion, de promotion et d’organisation de la destination.

Selon Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, « l’audit nous révèle à quel point les humains de l’Abitibi-Témiscamingue sont capables des plus grands défis. »

Source :

Pascale Charlebois
Responsable des relations de presse
1 800 808-0706
pascale@atrat.org

×