Partager

Pour un séjour dans de beaux draps

Par

On tombe sous le charme de cette maison avant même d’en avoir franchi la porte d’entrée. Son jaune vif, ses jardinières, sa terrasse à l’ombre pour profiter de la température estivale, son affiche Bienvenue cyclistes bien en vue, tout appelle à s’y arrêter, ne serait-ce que par curiosité : qu’est-ce qui se cache derrière les murs de ce pittoresque bâtiment au milieu du village de Colombourg?

UNE RICHE HISTOIRE

Construit en 1934, le bâtiment a servi de presbytère pendant plusieurs décennies, puis a été acquis par ce qui était à l’époque la municipalité de Colombourg pour servir de quartier général à divers comités comme le cercle des fermières, le comité des loisirs ou encore, le club optimiste.

Depuis 2018, c’est dans ce lieu riche d’histoire que Claude et Yolande reçoivent les touristes et autres gens de passage en Abitibi-Ouest. Le caractère historique de l’endroit et des lieux qui l’entourent est d’ailleurs mis en valeur dans l’ensemble de l’expérience au gîte, par l’affichage de panneaux d’interprétation sur les murs et par l’offre, tout au long de l’année, d’une visite commentée de sites clés du village comme l’église, le cimetière ou le presbytère lui-même.

Une visite au Gite du Presbytère c’est une belle occasion pour échanger avec les propriétaires et découvrir des anecdotes ou des faits surprenants sur les lieux. Quelle n’a pas été notre surprise (ou notre exaspération, c’est selon) d’apprendre qu’un petit passage entre le presbytère et les appartements de la servante jouait le rôle de « corridor de réflexion » afin de permettre au curé de prendre quelques instants pour gérer ses insoutenables pulsions, le temps de se rendre chez son employée.

UN GRAND CHANTIER

Tombés en amour avec les gîtes au cours de voyages, le couple a choisi de faire de l’exploitation d’un tel endroit son projet de retraite, Claude allant même jusqu’à devancer la sienne pour mettre le tout en œuvre. Lui infirmier de carrière, elle préposée aux bénéficiaires, Claude et Yolande avaient envie de continuer de prendre soin des gens, mais dans un contexte différent, teinté par le confort et le repos.

C’est après avoir donné beaucoup d’amour au bâtiment (lire « fait de nombreuses rénovations ») tout en tâchant de conserver le plus possible son mobilier d’origine que Claude et Yolande ont ouvert l’accès à leur petit cocon de douceur et de calme. On y trouve trois chambres meublées de lits doubles chaleureusement aménagées, ainsi que de douillets espaces communs où il fait bon se plonger dans une bonne histoire (il y a une boîte de livres à donner dans l’entrée, ce serait fou de s’en passer!), naviguer sur son ordinateur, compléter un mot croisé ou échanger avec les autres voyageurs. L’extérieur, tout aussi soigneusement entretenu, abrite fleurs, potager, balançoires à l’ombre d’arbres matures, chaises et tables pour prendre le café sur la galerie, bref, tout le nécessaire pour profiter du beau temps.

LA RÉGION AVANT TOUT

À la rencontre de Claude, qui nous a fait visiter les lieux, deux choses nous frappent d’emblée dans son discours. D’abord, son accueil remarquable : il est visiblement fier de son refuge et plus qu’heureux de le partager avec d’autres; puis, sa volonté de faire connaître son coin de pays, dont il parle avec une affection évidente. Il affirme d’ailleurs que pour profiter pleinement de l’expérience du gîte et de l’offre touristique d’Abitibi-Ouest, il est nécessaire d’y demeurer au moins deux nuits. Pour aider les visiteurs et les guider dans la planification de leur séjour, le gîte offre un service à la carte qui permet de profiter davantage des lieux, mais aussi de réserver sa visite dans divers attraits de la MRC.

La région, et particulièrement l’Abitibi-Ouest, est également mise en valeur dans le déjeuner de trois services (rien de moins!) servi chaque matin et inclus dans le prix du séjour. Le gîte prenant part au circuit Terroir et saveurs du Québec, les ingrédients priorisés sont ceux produits et transformés directement sur le territoire. Miam! Ça donne envie! Il va sans dire que la même attention est accordée pour ce qui concerne les produits de toilette fournis dans les chambres.

Que vous soyez de passage en Abitibi-Ouest pour voir tout ce que ce petit bout de pays a à offrir ou que vous désiriez simplement prendre un moment de repos à l’abri du monde et de sa turbulence, le Gîte est l’endroit tout désigné pour le faire! Claude nous a même confié, amusé, qu’une dame de passage quelques jours avant nous s’y était trouvée si bien, qu’elle avait passé l’ensemble de son séjour sur les lieux, sans en visiter d’autres. Si ça c’est pas être bien en tabarouette, on sait pas c’est quoi! Ah, et on espère que vous avez la dent sucrée, car une petite douceur vous attend au moment de quitter les lieux (on vous l’a tu dit que l’accueil était extra super génial?).

Bon séjour!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×