Partager

Une fin de semaine au FME : Bien plus qu’un festival!

Par

Entendez-vous le boum chica boum chi? C’est le FME qui est à notre porte. En fait, il est déjà là, tel un invité ponctuel qui arrive les bras pleins de victuailles. Passeport, billets, bottes de pluie et buck réutilisable, tout le village est prêt. Les habitués savent que les quatre jours de festivités seront synonymes de découvertes musicales et les néophytes s’en doutent bien! En plus de centaines de spectacle dans les lieux congrus et incongrus de Rouyn-Noranda, il y a de quoi s’occuper entre les prestations. Aucun temps mort ne sera accepté, voici une liste d’idées pour profiter à fond de ce fol événement.

On s’appelle et on déjeune!

Que serait une liste de suggestion d’activités si elle ne contenait pas de nourriture? Une occasion ratée, tel un hot-dog sans saucisse. Le petit-déjeuner étant le repas le plus important de la journée, je te propose d’y mettre la gomme en visitant nos restos pas piqués des vers. Envie d’un décor urbain des bois et de pâtisserie française? Le St-Honoré est là pour toi. Leur pain doré aux fraises et basilic est une promesse de bonheur. Tu es plus du genre gros smoothie plein de vitamines et ambiance joviale? Dans ce cas, c’est le St-Exupéry qui doit être choisi. C’était un dure soirée la veille? Tu veux faire le plein du style « deux œufs tournés bacon café qui coule à flot »? Dans ce cas précis, ton remède se trouve à la Rôtisserie O’Poulet. Tu pourras même faire une rotation des lieux; un matin au St-Ho, un autre au St-Ex et ont finit ça avec le O’Poulet. Pas de chicane dans la cabane!


On va voir une (des) expo(s)!

En plus de l’exposition temporaire mise de l’avant, Rock Lamothe expose en tout temps des oeuvres d’art contemporain d’artistes de l’Abitibi-Témiscamingue.

Des artistes en arts visuels et des occasions de voir du beau et de l’unique à Rouyn-Noranda, c’est plus-que-possible! Le festival débutant le premier septembre, l’Écart…lieu d’Art actuel a la belle habitude de faire un vernissage sous forme de 5 à 7 en même temps que le lancement des festivités. Cette année, ce sont les inimitables Geneviève et Matthieu qui présentent leurs créations. À ces artistes de la région bien connus et appréciés s’ajoutent Polina Veller et Gabriel Morest. Le jour d’après, vendredi, c’est au tour d’une autre grande artiste d’ici d’exposer ses œuvres, soit Karine Berthiaume. Karine a aussi le rôle de directrice artistique du FME depuis les dernières années. Le vernissage aura lieu à la galerie Rock Lamothe. Ça promet. Et puis, de l’autre côté, il y a le Musée d’Art de Rouyn-Noranda (MA) où une grande exposition résultant de 3 ans de labeur en collaboration avec Colon Cultural, un organisme basé à la Havane, présente des œuvres d’artistes cubains et témiscabitibiens. Curieux.se? N’attends plus et va étancher ta soif!


Photo: Hugo Lacroix

On pédale!

Ma grand-mère disait toujours qu’il n’y a rien de gratuit dans la vie. C’est faux. RécréOsisko, près de la Maison Dumulon, offre un service gratuit de prêt de vélo pendant la fin de semaine. Avec ta monture rutilante, tu pourras cuver tes breuvages de la veille, mais surtout, découvrir la ville sous un nouvel angle. Pour faire le tour des murales, des crèmeries ou le tour du lac, il n’en tient qu’à toi. Vas-y chevauche toutes ces possibilités. Pssst ! Il y a même des vélos tandems, si tu veux impressionner ta rencontre du soir d’avant. T’sais veux dire !?


On apprend, aussi.

Photo: Louis Jalbert

Quand tu auras terminé ton petit tour de lac à vélo et que tu iras reporter ton bycicle, profites-en donc pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville et des pionniers à la Maison Dumulon. Le bâtiment de 1924 est juste à côté des installations de RécréOsisko. L’histoire de Jos Dumulon, premier homme d’affaires (très visionnaire!) de Rouyn-Noranda, venu s’installer sur les rives du lac avec son fils Léon, te sera racontée. Anecdotes croustillantes sur la vie de Boom Town et faits historiques impressionnants sont au menu!


En rafale, tu peux aussi faire de la randonnée aux collines Kékéko ou aux collines d’Alembert, manger de la crème-glacée au Gläss, te faire tailler la barbe (si tu en as) chez Franz, t’aventurer dans une partie de bowling ou de laser tag au Centre Méga ou te vautrer dans le chocolat du Gisement Bistro chocolaterie …mais tu peux aussi décider de prendre ça mollo et de faire la sieste en vue de retrouver tes forces le soir venu. Vraiment, c’est toi qui fais ton horaire, moi je ne suis pas là pour juger ton emploi du temps lors du festival! Allez! Amuse-toi bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×