Partager

Les Savons du Terroir: Entre commerce et musée

Par

La Savonnerie du Terroir est bien plus que ce que son nom annonce. Déployée dans un édifice plus que centenaire en plein centre du charmant village de Lorrainville, la boutique recèle d’histoire, d’artéfacts et de produits fabriqués dans un souci de respect de l’environnement et de mise en valeur des producteurs locaux. On y déambule dans une ambiance chaleureuse, trouvant à chaque nouveau coup d’œil un produit ou un artéfact de plus à découvrir.

Le bâtiment abritant la Savonnerie du Terroir est plus que centenaire.
Photo: Steve Bray

Nicole Sabater, copropriétaire de l’endroit, connait son historique sur le bout des doigts. L’édifice, d’abord construit pour être le premier débit de boisson légal du Témiscamingue, s’est transformé au fil du temps en loyer, magasin général, boutique de vêtements, puis en 2011, en boutique de matériel d’art, lors de l’acquisition de l’endroit par Mme Sabater et son mari, Christian Paquette. Ceux-ci ont pris soin de conserver toute la richesse patrimoniale de l’endroit, en y exposant de nombreuses antiquités ou des artéfacts issus de dons de la population. On trouve par exemple, tout près de l’entrée, la photo de mariage de monsieur Ferdinand Baril dans son cadre original. Bien que des panneaux disposés le long d’un couloir racontent le récit de chacun des différents propriétaires de l’endroit, Mme Sabater tenait à concevoir un musée où les visiteurs pourraient vivre une expérience complète avec des objets évocateurs : « Je déteste les musées où il n’y a que des affiches! », s’exclame-t-elle en souriant.

Les locaux de la savonnerie mettent de l’avant plusieurs antiquités et images d’archives.
Photo: Steve Bray

Constatant une baisse d’intérêt pour l’activité artistique, mais un réel engouement pour les produits de bain, les propriétaires ont choisi, il y près de trois ans maintenant, de s’allier à Martine Plourde, maître savonnière depuis plus de vingt ans, afin de se dédier entièrement au projet de savonnerie, puisqu’il n’existait à l’époque aucun commerce du genre dans la région. Depuis sa transformation, l’endroit offre une vaste gamme de produits qu’elle se soucie de bonifier constamment. À l’offre de « savons de grand-mère » qui respectent la recette classique des savons d’antan, s’ajoutent par exemple une gamme de produit spécifiquement dédié aux bébés, des produits de lessive et des cosmétiques. En décrivant son offre de produits, Mme Sabater insiste sur l’importance accordée à l’usage de produits régionaux et respectueux de l’environnement : « Tous les produits sont biodégradables et fabriqués le plus possible avec des produits locaux, comme de la cire d’abeille du Témiscamingue, de la bière de chez Barbe Broue. On tente de se rapprocher le plus possible du zéro déchet avec des contenants recyclés, compostables ou réutilisables.

Les « savons grand-mère » sont les meilleurs vendeurs de la savonnerie. Photo: Steve Bray

Dans un esprit constant d’innovation, Madame Sabater et son équipe s’adonnent régulièrement au développement de nouveaux produits. Dans la dernière année, les chandelles véganes et la gamme de produits pour bébés Beezou s’est ajoutée à l’offre. Un savon à base de lait de mouton local et des produits pour homme comme une huile à barbe sont également sur la table de travail : « Je ne teste rien sur les animaux, je teste sur mes enfants! Mon gendre a une belle grosse barbe, on va voir ce que ça donne! », rigole Madame Sabater.

On sort de la savonnerie comblés par une rencontre sympathique et avec le sentiment d’avoir découvert un véritable trésor caché qui mérite d’être connu de toustes!

Savonnerie du Terroir
10, rue Notre-Dame Est
819-625-2679
info@savonsduterroir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×