Partager

Les Sentiers Opasatica : Un bijou à moins de trente minutes du centre-ville

Par

Par Audrée Giroux

L’autre jour, j’ai senti le besoin de décrocher un peu de la job et de pointe en direction générale du monde entier et j’ai donc décidé d’aller prendre une marche en forêt avec une amie. Par contre, quand vient le temps de relaxer, je suis comme Momo, «Pas le temps de niaiser!» Je nous aie donc cherché une excursion avec de beaux sentiers tranquilles et une vue sur l’eau à moins de trente minutes de Rouyn-Noranda, pour finalement tomber sur les sentiers du Lac Opasatica, qui répondaient parfaitement à tous mes critères!

Photo par Audrée Giroux

Dès nos premiers pas, la beauté du paysage a réveillé l’artiste en moi. J’ai sorti ma nouvelle caméra Canon R6 afin de capter la beauté de la nature qui nous entourait: des gouttelettes tombant des épines des arbres, des petits ruisseaux coulant le long des rochers, les pousses des fougères qui commencent à se pointer le bout du nez. Chaque détour m’inspirait une infinité de nouvelles photos.

Et puis, côté détente, les sentiers m’ont offert une expérience sensorielle digne des meilleurs spas: la douce odeur de la neige qui fond, la caresse vivifiante de la brise du lac, le chant des oiseaux et le clapotis des ruisseaux. Comment ne pas se sentir comblé!

Photo par Audrée Giroux

Le trajet d’un peu plus d’une heure nous a donné accès à plusieurs vues imprenables sans tester nos capacités d’alpinistes! Nous avons commencé par aller voir la vue panoramique sur le lac Opasatica au sommet de l’un des nombreux promontoires, nommé «la Dunette», duquel on peut admirer le Mont Chaudron, au loin, ainsi que les magnifiques Baie-Verte et Baie-à-l’Orignal. Nous avons ensuite continué notre balade jusqu’à la plage de galets d’Opasatica, encore ensevelie sous la neige, où nous nous sommes assises sur une grosse racine, question de reprendre des forces avec une collation bien méritée.

Somme toute, ce fût une journée de « congé » mémorable (après tout, j’ai pris autant de photos que si j’avais fait mon 8 heures!) et j’ai hâte de reprendre la route afin de te partager ma prochaine excursion dans la nature Témiscabitibienne.

 

Photo par Audrée Giroux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×