Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite, ayez votre passeport vaccinal en main et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Gâtés de nature, par la nature

Par

L’Abitibi-Témiscamingue se réveille avec le printemps et resplendit de multiples couleurs. Il tombe sous le sens de regarder cette nature et de se sentir choyés de vivre dans un tel environnement. On peut même dire que nous oublions parfois tout ce que la région nous offre tant il y a d’activités qui nous sont accessibles. Plus que de simples paysages, l’Abitibi-Témiscamingue nous gâte de plusieurs manières et sous plusieurs aspects, (re)découvrons-les ensemble.

De l’action, à deux pas de chez soi

Peu importe l’endroit où vous dormez la nuit, il y a soit un lac, un sentier, une falaise ou une activité dont vous pourrez profiter le lendemain et qui ne vous demandera qu’un minimum de déplacements. Il peut s’agir d’activités sportives! Pêche, kayak, canot, marche, vélo, escalade, patins à roues alignées et j’en oublie très certainement. Il peut aussi s’agir d’activités culturelles. Des musées et galeries d’art se retrouvent dans toute la région, leurs expositions changent régulièrement et mettent de l’avant autant des artistes locaux que de l’extérieur. Cela est aussi sans compter les merveilleux festivals qui fleurissent un peu partout sur le territoire.

Pêche au Rapide-Sept

Photo : Christian Leduc

De l’espace en masse

Oui, tout est accessible près de soi, mais le terrain de jeu n’en reste pas moins immense. Il est facile de s’improviser un petit « road trip » intra-Abitibi-Témiscamingue et d’aller profiter d’aspects de notre région que l’on a peu ou pas visité auparavant. Peu importe votre moyen de transport, voiture, moto ou voiture électrique, il y a de quoi faire une belle virée et les embouteillages sont presqu’inexistants. Les conducteurs de véhicules électriques qui peuvent désormais compter un réseau de bornes électriques qui vous permettra une virée sans soucis. Nous avons un même un réseau touristique qui s’y rattache pour vous inspirer!

Prêt pour une randonnée en kayak sur les chutes du Kipawa

Photo : Mathieu Dupuis

Des champs par milliers

Aller aux fraises, aux framboises, aux bleuets, aux pommes ou aux champignons, sont des activités qui font partie de notre univers. Notre agriculture est luxuriante. Nous avons une offre abondante de produits de la terre, des fermes maraichères ou de plus grandes cultures céréalières, ce sont autant de paysages magnifiques que de saveurs délicieuses. Pensons seulement aux différents marchés publics. Il y en a de Val-d’Or au Témiscamingue, en passant par Rouyn-Noranda et Palmarolle. Vous pouvez vous promener entre les kiosques de producteurs locaux et magasiner vos légumes et fruits frais, souvent biologiques et parfois cueillis le matin même! C’est aussi super pour faire l’écureuil et remplir son congélateur.

Des restaurants vont également faire des produits locaux les ingrédients premiers de leur menu. Prenons pour exemple l’Éden Rouge, table champêtre qui prépare toujours son menu en fonction de leurs propres récoltes et de celles des producteurs autour. C’est le genre d’initiatives qui encourage l’économie locale et qui est bien meilleur pour l’environnement! En plus, c’est délicieux, c’est donc un vrai gagnant-gagnant!

 

L’Abitibi-Témiscamingue est la place où il fait bon aller jouer dehors. Alors, qu’est-ce qu’on attend pour aller se gâter de la nature qui nous entoure?

– Claudelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×