Décrocher et Namaste au Festival Mudra - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Décrocher et Namaste au Festival Mudra

Par

Les 26, 27 et 28 juillet derniers avait lieu le Festival Mudra. Ce tout jeune festival n’en est qu’à sa 2e édition mais a déjà fait bien des addicts! Organisé par l’équipe du Mudra (espace où l’on pratique le yoga, l’escalade et autres disciplines sportives tout au long de l’année) et toute une belle gang de bénévoles motivés, le Festival Mudra nous emmène dans la nature pour nous inviter à nous dépasser et décrocher le temps d’un week-end. Je vous préviens déjà, j’ai tellement décroché que je n’ai pas beaucoup pris de photos! 😉

Camping du Festival Mudra avec le coucher du soleil. Le Festival Mudra est organisé près de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue.

 

Vendredi soir au Festival Mudra

C’est le long du lac Opasatica qu’avait lieu le Festival Mudra. J’arrive au Domaine Opasatica vers 19h. J’aperçois des tentes plantées dans une plaine et je comprends que je suis au bon endroit. Un court sentier étroit me mène au camping du festival et c’est là que la magie opère. Une fois sur le site, je peux y découvrir un immense chapiteau avec un attrape-rêve illuminé en son centre, un mur d’escalade « tunnel », des stands de bouffe santé et des gens rassemblés autour du feu. En m’avançant vers le lac, sur ma droite, plusieurs personnes se pratiquent à la slackline. Face à moi, une plage avec quelques chaises longues et surtout une structure intrigante dans le lac. Je devine que la structure, à laquelle des rubans en tissus vert sont accrochés, servira à l’activité du lendemain : les acrobaties aériennes.

Vue de l'intérieur du chapiteau, au Festival Mudra, près de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue.

Mur d'escalade en forme de tunnel qui était au Festival Mudra, près de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue.

Structure sur le lac Opasatica pour les acrobaties aériennes proposées au Festival Mudra en Abitibi-Témiscamingue.

 

Canot-concert sur le lac

Pour ce premier soir au Festival Mudra, j’ai choisi de participer au canot-concert en SUP (paddle board). L’artiste qui va vivre l’expérience avec nous n’est autre que Louis-Philippe Gingras. Le vent s’est levé et il n’est malheureusement pas possible de se rendre sur le lac en SUP ou en canot. Les organisateurs nous proposent donc d’aller nous installer autour des structures d’acrobaties aériennes avec nos planches et nos canots. Louis-Philippe arrive quelques minutes plus tard, accompagné de sa guitare, sur un canot dirigé par Guillaume Rivest, d’Exode bâtisseur d’aventures.

Un concert acoustique très intimiste où chacun écoute attentivement, un petit sourire dessiné sur les lèvres, Monsieur Gingras nous conter ses histoires en chanson. Je suis assise sur ma planche de SUP, les pieds dans l’eau, d’autres ont choisi de s’installer dans les rubans accrochés à la structure. Pas une fois je n’ai pensé à sortir ma caméra ou mon téléphone pour immortaliser cet instant suspendu dans le temps. Je me suis laissé bercer et j’ai profité pleinement de l’instant présent.

La soirée se poursuit autour du feu. Des artistes et jongleurs de feu sont présents pour animer le reste de la soirée et offrir un beau spectacle aux personnes présentes. Ça commence bien et j’ai hâte d’être au lendemain!

 

Samedi plus sportif au Festival Mudra

Après une belle entrée en matière la veille, le samedi s’annonce plus sportif! Je débute la journée par un cours de yoga « core drills et inversions ». J’ai déjà pratiqué le yoga, mais ça n’empêche que je n’ai aucune idée dans quoi je m’embarque ce matin-là! Laurie est notre instructrice pour cette séance de 1h30 de yoga. Elle commence en douceur pour monter en intensité. Après plusieurs enchaînements de postures et exercices, je sens que mes abdos chauffent!

Cours de yoga core drills et inversions au Festival Mudra, près de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue.

Elle nous propose ensuite de faire équipe avec une autre personne afin de tester une nouvelle posture (pour moi!) : le « hand stand »! Je ne me sens pas très à l’aise et pas capable de le faire, mais je vais tenter. On est là pour se dépasser, après tout! Après m’être mise en équipe avec Joëlle, une yogi présente ce matin-là, on tente la posture. Elle y arrive du premier coup. Vient ensuite mon tour… Elle m’aide beaucoup, mais je n’arrive toujours pas à me redresser complètement. Après plusieurs tentatives infructueuses et les bras en compote, Laurie vient à ma rescousse et m’aide à réaliser ce fameux « hand stand ». Ce n’était pas facile, mais, pour une première, je suis quand même très contente d’avoir persévéré et d’y être finalement arrivée!

 

Découverte du yoga-danse et autres activités

J’étais ensuite inscrite à un cours d’acrobaties aériennes que j’attendais impatiemment. Malheureusement, les conditions météorologiques ont obligé les organisateurs à annuler la séance et à la remplacer par un cours de yoga-danse. Je suis un peu déçue mais aussi très curieuse de découvrir ce qu’est le yoga-danse. Karelle, notre prof du jour, nous invite à rentrer dans une salle plongée dans la pénombre. Quel contraste avec la luminosité extérieure! Elle nous explique que le yoga-danse n’est pas basé sur des chorégraphies. Il s’agit de laisser aller son corps, de bouger comme on l’entend, d’explorer l’espace et de laisser son corps s’exprimer. C’est amusant et ça fait du bien! Je me sens détendue et en forme après cette heure de danse expressive!

L’activité qui venait ensuite était une randonnée en SUP sur le lac. Le vent étant de plus en plus fort, l’activité a également dû être annulée. Bonne nouvelle : la séance de découverte des acrobaties aériennes sera quant à elle reportée au lendemain! Malheureusement, je ne pourrai pas m’y rendre, mais je suis sûre que tout le monde a aimé ça! Je profite du reste de l’après-midi sur le site du Festival Mudra. Je me dirige ensuite vers la structure où je rencontre plusieurs personnes qui connaissent des postures de yoga aérien. J’ai donc finalement pu tester quelques postures bien le fun et assez impressionnantes! Curiosité satisfaite! 🙂

La journée se poursuit tranquillement avec un tournoi de pétanque et de Molkky. L’ambiance est calme et détendue. Les gens sont heureux d’être là et de profiter d’un si bel endroit dans le cadre d’un événement hors du commun. Les circonstances parfaites pour décrocher complètement!

Je n’ai aucun doute, la journée du dimanche a dû être géniale!

 

Rendez-vous l’été prochain pour une 3e édition?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×