On décroche? - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

On décroche?

Par

Découvrez la vidéo de campagne été de Tourisme Abitibi-Témiscamingue

Cette année, nous avons collaboré avec le groupe d’Abitibi-Ouest, LUBIK!

LUBIK est un groupe originaire de La Sarre formé de Alexandre Picard, Jean-Sébastien Trudel, Christian Frenette et Michael Neault. Ils roulent leur bosse depuis bientôt 10 ans et ont sorti leur deuxième album il y a 2 ans. Ce sont d’excellents ambassadeurs de l’Abitibi-Témiscamingue à travers le Québec avec leur rock aux accents festifs. Ils ont, entre autres, enflammé les scènes du FME, du FRIMAT, du Festival d’été de Québec et des Francofolies de Montréal avec leur énergie contagieuse.

C’est tout naturellement que Tourisme Abitibi-Témiscamingue a pensé à LUBIK et à leur chanson Clerval comme bande sonore de la campagne été. Clerval est une petite municipalité unique et précieuse d’Abitibi-Ouest. Un petit trésor caché, un secret bien gardé, c’est le type d’endroits qu’on retrouve aux 4 coins de la région et que les touristes qui visitent l’Abitibi-Témiscamingue veulent connaître.

Découvrez sans plus attendre les paroles d’une chanson qui représente parfaitement notre région et notre vidéo de campagne!

Clerval

Y’a pas d’nuage au d’su d’nous autres, c’est clean dans ma tête
Le feeling de m’sentir libre, d’être sorti d’la tempête.
Ça doit être pour ça « qu’chu’’ né icitte, ça calme la panique
Les shows, le band pi ma femme aussi me gardent solide.

Y’a pas d’trafic, y’a pas d’alarme, juste le silence qui chante.
Quelque chose de vrai, Quelque ‘chose de beau, Quelque chose qui fait bien du sens.
Un spot magique qui m’fait oublier toute la patente
Mes idées d’con les mauvais moves pi toutes les fois que j’me plante.

C’est plein d’étoile au t’su d’nous autres ça brille dans ma tête,
La machine j’l’ai mis s’ul break, j’ai passé à travers
Ça drette pour ça que j’reste icitte, ça crink les bouttes tristes,
Les mots, les riffs, me semble que toute est plus facile.

Y’a pas d’bulding pi l’eau est calme, juste toé pi moé qui s’parle,
Toutes nos histoires pi nos débarque, J’feel pour qu’on parte au large
Un coin tranquille qui m’fait oublier qu’en d’dans ça brasse
Toutes mes questions, la vie qui bouge souvent plus vite que j’avance

Refrain:

Icitte le ciel pi le lac se sont passé l’mot
Assis tout seul front stage comme dans un show
Icitte mes idées s’placent j’garde le contrôle,
La face d’in étoiles couché s’ul dos

C’est plein d’étoiles au t’su d’nous autres ça brille dans ma tête,
La machine j’l’ai mis s’ul break, j’ai passé à travers
Ça drette pour ça que j’reste icitte, ça crink les bouttes tristes,
Les mots, les riffs, me semble que toute est plus facile.

Et pi si un madné j’pogne encore la chienne
sa planète des malades où tout le monde court après leurs cennes
Jcrisserai mon camp dans l’bois, j’rentrerai à maison,
J’courirai face au nord en chantant mes chansons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×