Dale Milot - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Dale Milot

Par

« Faire la différence, c’est ce que j’essaye de réaliser au quotidien », Dale Milot, régulateur aérien chez Air Creebec.

 

Dale Milot, régulateur aérien pour Air Creebec à Val-d'Or

Photo : Hugo Lacroix

L’Abitibi-Témiscamingue, une belle surprise pour Dale Milot

Dale n’aurait pas pensé, il y a une dizaine d’années, qu’il choisirait la profession de régulateur aérien et encore moins qu’il vivrait dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Natif de Québec, c’est après avoir passé 6 ans à Montréal qu’il a choisi de poser ses valises à Val-d’Or pour un petit temps. Après avoir commencé une carrière dans la gestion commerciale, il a pris une décision, à l’aube de ses 30 ans, qui allait lui permettre de vivre une expérience humaine à laquelle il ne s’attendait pas : un retour aux études en tant que régulateur aérien. « La trentaine fait parfois que l’on réalise certaines choses et que l’on prend conscience de qui on est », souligne Dale.

 

L’aviation, une évidence

Et l’aviation ? Il affirme qu’elle a toujours fait partie intégrante de sa vie : « c’est même un peu un truc de famille puisque mon frère fait le même métier que moi aujourd’hui ». Dans son « ancienne vie », il s’est découvert une passion pour la gestion et la planification, mais il lui manquait quelque chose : « alors, quand j’ai découvert qu’on pouvait faire ça sur le plan de l’aviation, ça m’a tout de suite attiré ! ».

Cela va faire 3 ans qu’il travaille chez Air Creebec et lorsqu’on lui demande pourquoi avoir choisi cette compagnie, c’est avec enthousiasme qu’il nous parle de son arrivée et de l’accueil qu’il a reçu en Abitibi-Témiscamingue :

« Je ne cacherai pas que j’ai été engagé dans 2 autres compagnies quand j’ai été engagé ici. Ce qui a fait que j’ai choisi Air Creebec, c’est vraiment quand je suis venu en entrevue. Quand tu viens, c’est surprenant, ils t’accompagnent ! C’est la première chose que j’ai remarquée. Les gens sont très accueillants. La première personne qui m’a accueilli s’est assurée de me faire faire un tour de ville. Ils ont pris toute la journée pour me faire vivre, un peu, ce qu’était l’Abitibi. Ce que les autres compagnies n’ont pas fait. Cette journée-là a vraiment fait une différence pour moi parce que, en étant engagé dans 3 endroits, ça m’a aidé à prendre ma décision. Je me suis dit que les gens étaient absolument géniaux. Il y a un esprit d’équipe qui est incroyable et la compagnie est super dynamique. La décision a été vraiment facile à prendre finalement. »

 

La bienveillance et l’ouverture d’esprit des gens de la région ont fait une réelle différence pour Dale

C’est ce sens de l’accueil, cette gentillesse et ce sentiment d’appartenance qui ont fait qu’il n’a pas fallu plus de 48 heures à Dale pour accepter l’offre d’Air Creebec et emménager à Val-d’Or, alors qu’il ne connaissait pas du tout l’Abitibi-Témiscamingue. Ce sentiment d’appartenance et cet esprit de communauté sont entretenus par le fait que la compagnie travaille aussi pour aider les Premières Nations à accéder à des besoins essentiels. « C’est vraiment quelque chose qui me rend fier parce que je sais qu’on fait une différence pour les communautés ».

Après avoir fait le grand saut il y a 3 ans, Dale est, petit à petit, tombé en amour avec la région et ses habitants. Pour lui, c’est l’ouverture d’esprit d’ici qui a fait toute la différence : « il faut prendre le temps de découvrir, le temps d’explorer, de rencontrer toutes les personnes fantastiques du coin ».

 

Ses coups de cœur activités ?

 

Ses coups de cœur gourmands ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×