Comment profiter des Joies de l'hiver pendant les Fêtes en Abitibi-Témiscamingue - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Comment profiter des Joies de l’hiver pendant les Fêtes en Abitibi-Témiscamingue

Par

Toute notre équipe profitera du congé des Fêtes pour se reposer, pour passer du bon temps en famille et profiter des Joies de l’hiver avec la visite. Nous vous encourageons à faire de même! Voici les suggestions de chacun de nous en vue des vacances :

 

Les Choix de l’équipe


Pêche blancheRanda Napky

Randa attend avec impatience le moment où les lignes à pêche installées, le foyer allumé, au chaud dans sa cabane, bien emmitouflée, collée sur son amoureux, entourée de ses proches, elle boira un bon vin chaud ou un « grog ». C’est là qu’elle va vraiment décrocher, et au fond, peu lui importe de prendre un doré, un brochet, ou rien du tout. Elle vous recommande la Pourvoirie Fern à Duparquet ou le Pavillon du lac Guéguen inc dans la Vallée de l’Or.

 

Stéphanie Lamarche

La réponse de Stéphanie à la question est plutôt simple : La Bannik à Duhamel-Ouest. Chalet, spa, foyer et bas de laine… Qui dit mieux?

 

Geneviève Roy

Geneviève a vite fait de relancer Stéphanie et ajoute qu’elle compte retrouver son cœur d’enfant. Elle profitera aussi de La Bannik, mais pour faire de la glissade sur tube. Le cadre est ex-cep-tionnel!!

 

Micheline Poitras

Le Refuge Pageau à Amos est cher au cœur de Micheline. Elle y va souvent, été comme hiver. Elle aime les animaux, la grande famille Pageau et sa mission. La visite en hiver, peut-être même encore plus pendant les Fêtes, a quelque chose de spécialement magique.

 

Pascale Charlebois

Pascale partage depuis peu une passion pour la planche avec son fils. La visite au Centre Plein Air Kanasuta à Rouyn-Noranda pendant le temps des Fêtes. Elle se demande cette année si elle ne fera pas aussi une première sortie au Mont Vidéo de Barraute.

 

Geneviève Aubry

La maman de trois enfants apportera certainement la famille glisser. Les endroits ne manquent pas dans les alentours, mais la glissade de la Tourelle à Rouyn-Noranda est certainement adaptée pour les plus jeunes, dont ses jumeaux de 18 mois. Pour que l’après-midi se termine en beauté, chacun devrait trouver un chocolat chaud de son goût au Gisement Bistro-chocolaterie.

 

Photo : Stéphane Fortin

Réjean Lavoie

Réjean clame haut et fort durant l’été que la Forêt récréative de Val-d’Or se classe parmi les plus beaux endroits pour faire du vélo de montagne au Québec. Et l’hiver, il s’amuse comme un fou dans les pistes de fat bike.

Par ailleurs, la Forêt récréative est un coup de cœur pour à peu près tous les membres de l’équipe. Tout le monde ou presque a l’intention d’aller faire un tour au Sentier glacé Agnico Eagle cet hiver.

 

Hélène Lessard & Ann Mommo

Les filles s’entendent pour dire que la magie de l’hiver se vit en traîneau à chiens. Pour ce faire, l’Abitibi-Témiscamingue compte quatre adresses : Le Chenil du Chien Loup et La Meute dans le secteur d’Amos-Harricana, Husky Aventure Harricana (à lire sur le blogue) dans La Vallée-de-l’Or et le Chenil d’Aiguebelle à Rouyn-Noranda. Elles proposent des forfaits allant d’une heure à trois jours avec nuitée en tente prospecteur.

 

Caroline Lemire

Cet hiver, elle fera découvrir les activités en plein air à ses trois garçons. Pendant le temps des Fêtes, ils commenceront avec le ski de fond! Les moments où tout le monde décroche sont bien souvent les moments qui restent gravés dans les mémoires. Caroline souhaite faire de cette première sortie au Club de ski de fond Évain ou au Club de ski de fond Skinoramik à Sainte-Germaine-Boulé une aventure où la magie sera au rendez-vous!

 

Photo : Stéphane Fortin

France Lemire

Non seulement de par son emploi, mais aussi de par sa nature, France se retrouve souvent à l’extérieur. L’hiver ne fait certainement pas exception. Les sentiers de raquette et de ski de fond ne manquent pas dans la région. D’ailleurs, elle vous a cartographié le tout dans l’outil Accès Plein Air. Sa recommandation pour la période des Fêtes : une sortie en raquette dans les Collines Kékéko.

 

Guillaume Travert

L’endroit vient tout juste d’ouvrir ses portes et Guillaume est déjà un habitué. Chez Gibbs Centre-ville a de quoi assouvir son intérêt pour le monde de la bière de microbrasseries. Il y rencontre des passionnés et trouve toujours quelque chose pour répondre au goût du moment. Pendant le temps des Fêtes, alors que la famille débarque de la France, il devrait y faire quelques sauts.

 

Anne-Marie Belzile

Personnellement, j’aime surfer sur la magie de Noël. Tous les jours de la semaine, je passe devant l’immense sapin bleu de la 15e à Rouyn-Noranda, seulement pour voir son reflet dans les yeux fascinés de ma fille et l’entendre dire : « encore lumières! » Je me promets donc de l’amener à La Motte voir le spectacle Son et lumière CCYME.

Elle est peut-être encore petite pour aller au théâtre, mais ma nièce sera probablement l’accompagnatrice idéale pour la comédie musicale Festivitas de la Troupe à cœur ouvert, à La Sarre.

 

Nous n’avons pas parlé de motoneige parce que c’est une évidence. Les bénévoles des clubs de motoneigistes s’affairent à entretenir les quelque 3 700 kilomètres de sentiers. Ceux-ci devraient ouvrir juste à temps pour les Fêtes, alors nous sommes tous un peu sur les orteils, à frétiller!

Tout le monde a demandé de la neige en cadeau. Devinez quoi… On a déjà un paysage tout blanc et ça restera pour Noël !


 

Au nom de toute l’équipe,

 

Je vous souhaite de surprenantes découvertes en Abitibi-Témiscamingue…

…et de très Joyeuses Fêtes où que vous soyez!

 

– Anne-Marie

Anne-Marie Belzile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×