Marie-Pier Dupuis - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

En raison de la COVID-19, plusieurs événements et attraits figurant sur notre site web peuvent être annulés ou fermés. Par mesure préventive, les centres Infotouriste et le centre d’appels sont aussi fermés jusqu’à nouvel ordre. Pour plus d’info sur la COVID-19, consultez le site Quebec.ca/coronavirus.

Partager

Marie-Pier Dupuis

Par

« J’ai envie de tout faire! Il y a tellement de gens à connaître, de sujets à aborder, d’expériences à vivre, j’accueille les opportunités que la vie met sur mon chemin et je tente d’en retirer le plus possible à chaque fois. » – Marie-Pier Dupuis.

Originaire de Malartic, on connait Marie-Pier pour les multiples implications qu’elle entreprend dans les organisations qui l’entourent. Depuis 2008, en plus de ses représentations à l’université, Marie-Pier a notamment siégé dans plus d’une dizaine de comités organisateurs à Val-d’Or comme le FRIMAT, des fêtes estivales et hivernales ainsi que plusieurs conseils d’administration pour la jeunesse. Elle a aussi participé à l’orchestration d’événements à caractère unique tels que les célébrations du 75e de Malartic et le tournage de La Petite Séduction.

Et qu’est-ce qui a fait de Marie-Pier la machine d’implication qu’elle est aujourd’hui?

Marie-Pier Dupuis

Photo : gracieuseté.

Marie-Pier était une enfant comme les autres. Elle faisait de la danse, de la piscine, du piano et du chant. Elle jouait avec ses amis dans la rue ou dans le parc derrière chez elle. À l’âge de l’adolescence, elle voulait déjà tout faire : conseil étudiant, secondaire en spectacle, cours de chant, cours de guitare, basketball, échange étudiant… L’été, elle ne chôme pas! Elle travaille à titre de préposée à l’accueil, puis animatrice et responsable des loisirs au Camping régional de Malartic : « Quand je regarde ça, j’étais peut-être un peu intense! », témoigne la jeune femme.

Après avoir complété un diplôme d’études collégiale en lettres au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Marie-Pier quitte la région pour suivre le chemin de son père et entreprendre des études en récréologie à l’Université de Moncton. À son retour en Abitibi-Témiscamingue, Marie-Pier est tout aussi motivée qu’avant (sinon plus!).

Notamment, grâce à sa participation à la mission aux Finales provinciales des Jeux du Québec en 2007, Marie-Pier se verra offrir l’opportunité de travailler pour un organisme bien connu dans le milieu : Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue. En plus de cumuler les diverses expériences en animation, loisirs et coordination pour les villes de Val-d’Or et de Malartic, Marie-Pier s’implique dans les divers événements et organisations qui l’entourent. Ce n’est que depuis avril 2016 que Marie-Pier Dupuis travaille pour le Marché public de la Vallée-de-l’Or.

Lorsqu’on lui demande qu’est-ce qui a fait qu’elle est devenue une personne aussi impliquée dans la vie, voici ce qu’elle répond : « Je ne crois pas qu’il y ait eu un élément déclencheur. Je ne me souviens pas un moment où l’implication ne faisait pas partie de ma vie: mon père nous traînait à l’aréna pendant les tournois de hockey, je voyais ma mère chercher des idées et des costumes pour ces spectacles. Quand on m’a demandé de commencer à m’impliquer (ma première fois était probablement comme servante de messe), ce n’était pas difficile de répondre, c’est naturel, c’est ancré dans mes valeurs. »

Parce qu’elle est d’une curiosité sans borne, parce qu’elle est reconnue pour animer et dynamiser son milieu, parce qu’elle est une personne d’exception, il nous fait plaisir de pouvoir compter Marie-Pier dans les Gens de l’Abitibi-Témiscamingue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×