Paul-Antoine Martel - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Paul-Antoine Martel

Par

« J’ai vraiment la conviction qu’on a le pouvoir de changer le monde à partir d’ici, en Abitibi-Témiscamingue. Nous formons un tissu humain d’une richesse inouïe… et on n’a pas idée du potentiel fabuleux qui est le nôtre. » – Paul-Antoine Martel.

Crédit photo : Marie-Claude Robert.

Né un 26 octobre à La Tuque, Paul-Antoine a aménagé à Val-d’Or à l’âge de 8 ans. Il s’est exilé à Montréal à l’âge de 18 ans pour les études. Paul-Antoine est diplômé en Lettres au Cégep du Vieux-Montréal. Il a complété une majeure en Études cinématographiques, ainsi qu’un certificat en journalisme à l’Université de Montréal. Il est revenu habiter à Val-d’Or à l’âge de 25 ans. Aujourd’hui, il agit à titre d’agent de liaison et relations avec les milieux à la Ville de Val-d’Or.

Ce qui caractérise le plus Paul-Antoine, c’est sans doute son attachement avec sa communauté. Difficile de ne pas reconnaître l’amour qu’il porte envers sa ville, sa région et son histoire. Cette passion, on la sent dans tout ce qu’il entreprend. « La vraie virée valdorienne » en est un bon exemple. Il s’agit d’un tour de ville historique de Val-d’Or que le jeune homme prend plaisir à conter. Paul-Antoine est également l’un des plus « anciens » improvisateurs de la région. Il a contribué à l’essor de cette discipline en Abitibi-Témiscamingue.

La répartie est un muscle qu’il vaut mieux continuer d’exercer avec le temps, c’est pourquoi Paul-Antoine continue de prendre part à quelques événements à l’occasion. C’est sans doute ce qu’il lui vaut sa légendaire volubilité et l’intelligence dont il fait preuve lorsqu’il anime à la radio. « Quand pensez-vous? » est une émission de radio indépendante, enregistrée devant public et baladodiffusée qu’il coanime en compagnie de ses partenaires Francis Murphy et Geneviève Béland. Comme il le dit lui-même : « Je sais me servir des mots, et j’aime ça, alors je ne m’en prive pas. »

Très investi dans la culture valdorienne, Paul-Antoine s’est impliqué dans bon nombre d’organisations au fil du temps : le Festival des contes et légendes, le Festival de cinéma des gens d’ici, mais aussi comme animateur du Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT). La Ville de Val-d’Or lui a d’ailleurs remis le Prix Jeanne-Lalancette-Bigué soulignant la qualité de son engagement et de ses réalisations dans la communauté au début de l’année 2017.

Paul-Antoine Martel est un être créatif et intelligent, mais aussi fier de ses racines et c’est pourquoi il est un digne représentant des Gens de l’Abitibi-Témiscamingue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×