Caroline Trudel | Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Caroline Trudel

Par

« Moi, je ne travaille pas… Je m’amuse! » – Caroline Trudel.

Native de la Vallée-de-l’Or, Caroline Trudel habite actuellement à Val-d’Or où elle travaille en multimédia. Elle se spécialise principalement dans les médias sociaux, le graphisme et la création de sites Web. En discutant avec Caroline, on reconnait une jeune femme entreprenante, créative et dynamique : « Je suis dans le moment présent […] Si on regarde trop loin, qu’on regarde tout ce qu’on à faire dans la vie, elle devient alors vraiment stressante », explique Caroline.

Caroline a étudié sept ans à Rouyn-Noranda. Elle a fait un diplôme d’études collégiales en cinéma au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue avant d’entreprendre un baccalauréat avec majeure en multimédia interactif à l’Université du Québec (UQAT), toujours à Rouyn-Noranda. Sa deuxième année de bac, elle l’a faite en Tunisie. Cette expérience lui a permis de découvrir la culture du pays et d’apprendre l’arabe moderne. Une fois revenue au Québec, Caroline a tranquillement commencé à récolter quelques contrats dans son domaine. Depuis un bon moment maintenant, Caroline roule sa bosse dans le milieu et ne manque pas de travail. Cette expérience l’a notamment amenée à offrir de la formation et du coaching auprès du milieu culturel.

Caressant le désir de retourner aux études, Caroline a récemment entrepris la maîtrise en création numérique de l’UQAT. Elle fait partie de la première cohorte. Avec son équipe de projet, elle traite d’intelligence collective dans une séries d’ateliers créatifs. Son travail à la maîtrise l’a amenée à mieux prendre conscience du monde qui l’entoure. De là lui est venue l’idée de créer un espace de coworking. Depuis, plusieurs collègues et amis ont choisi de la suivre et deux projets sont maintenant en branle à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda. Bientôt, les créateurs et travailleurs pourront s’inscrire en tant que membre à long terme, mais aussi ponctuellement. L’intelligence collective remet tout en question : « Ça change la façon que t’as de voir la vie. Tout à coup, toutes tes bases sont ébranlées. Ça chamboule les idées », explique Caroline. Pour elle, il s’agit de renverser l’individualisme pour laisser toute la place au bien commun.

Caroline Trudel – Crédit photo : Jarmila Guivarch Photographe

Sur le plan artistique, la jeune femme travaille actuellement sur une exposition qui aura lieu à Val-d’Or et qui met en valeur 20 trésors les plus importants de la ville, identifiés par les citoyens. Caroline s’occupe de mettre en image les textes d’auteurs sur chacun des 20 sujets. Ce nouveau projet l’amène à découvrir les sites et attraits de sa propre région : Les Jardins à fleur de peau et le Village-minier-de-Bourlamaque, entre autres…

Dans la vie, Caroline est une femme impliquée. Elle vient justement de renouveler son poste d’administratrice au Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue et entame donc sa 5e année au sein de l’organisation. Elle s’implique également au sein d’événements tels que le Festival des contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue et le Festival de cinéma des gens d’ici. Quand elle ne s’implique pas, Caroline Trudel profite des spectacles musicaux comme ceux du Festival de la relève indépendante musicale.

Parce qu’elle participe au développement des arts, de la culture, mais parce qu’elle a aussi l’esprit d’une entrepreneure qui brille par son dynamisme, Caroline Trudel fait partie des Gens de l’Abitibi-Témiscamingue.

Un commentaire

  1. France Leclair dit :

    Bel article Caroline. 🙏🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×