À voir et à faire ce week-end en Abitibi-Témiscamingue - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

À voir et à faire ce week-end en Abitibi-Témiscamingue

Par

Ce week-end, impossible de se défiler. C’est votre dernière chance d’assister à Ma Noranda, J’reviens chez nous et Amos vous raconte son histoire! Pour les amateurs de sports motorisé vous ne pouvez pas manquer le spectaculaire Supercross de Malartic!

 

Les événements à ne pas manquer


Photo : gracieuseté.

Supercross de Malartic

Ce samedi 29 juillet 2017, à Malartic.

Cet événement présente un spectacle dans une ambiance à couper le souffle. Course de motocross réunissant des pilotes de l’Abitibi-Témiscamingue et des quatre coins de la province, du Canada et des États-Unis.

Pour plus d’infos

 


Que le Diable m’emporte

Source : culturat.org

Ce samedi 29 juillet 2017, dès 20h, à Ville-Marie.

L’équipe de la Maison du Frère-Moffet (MFM) est fière de vous présenter son spectacle extérieur gratuit.

Un spectacle original proposant les compositions et les interprétations d’Elliot Paquette et des Nomads, de Juliette-Lefebvre Tardif et de son ensemble vocal composé de Carol-Ann Larouche Héroux, de Julie-Rose Jacques et de Victor Urbassik. Dominic Bérubé alias Marionnette Pointue proposera aussi du matériel inédit, jamais encore présenté en public.

Pour plus d’infos

 

Arts et cultures


J’reviens chez nous

Jusqu’au 28 juillet 2017, à La Sarre.

Entrez dans l’univers des Lauzon, dans un village minier de l’Abitibi en 1976. André revient dans sa région après 23 ans d’absence. Mais pourquoi est-il parti ?

J’reviens chez nous est une création originale à ne pas manquer sous les airs des chansons d’auteurs-compositeurs connus d’origine abitibienne. C’est un rendez-vous!

Pour plus d’info

 


Ma Noranda

Crédit photo : Louis Jalbert.

Jusqu’au 28 juillet 2017, au Petit Théâtre du Vieux Noranda.

Pièce de théâtre déambulatoire mise en scène dans le quartier du Vieux Noranda, Ma Noranda entraîne le public dans une excursion urbaine et poétique à la recherche du chat perdu de Mèche Courte, Noranda. Mèche Courte, c’est l’amoureuse mécanicienne de Fleur Bleue, le jardinier sentimental. L’activité a lieu, beau temps, mauvais temps!

Pour plus d’infos

 


Amos vous raconte son histoire

Amos vous raconte son histoire

Photo : Hugo Lacroix.

Jusqu’au 2 août 2017, à Amos.

Prenez part au circuit Amos vous raconte en semaine. Transportez-vous au temps de la colonisation et découvrez le berceau de l’Abitibi! Le circuit historique théâtral est unique et divertissant! Circuit marché de 3 kilomètres et ponctué de scènes de théâtre, le petit Amos vous présente les grands bâtisseurs qui ont forgé la région.

Toujours pas convaincu(e)? Lisez l’article de La Grande Déroute : Cliquez ici pour accéder à l’article.

Pour plus d’info

 

Quelques incontournables


Photo : Christian Leduc

La Cité de l’Or

Envie de vous sortir de votre zone de confort? Descendez à 91 mètres (300 pieds) sous terre pour expérimenter le noir total. Pour plus d’infos

Puis, faites un voyage dans le passé des années 1940 pour découvrez la vie d’un mineur de l’époque. Pour plus d’infos

 


Photo : Stéphane Fortin

Lieu historique national du Fort-Témiscamingue/Obadjiwan

Vous avez rendez-vous avec l’histoire au Fort Témiscamingue, un important poste de traite qui fut est le théâtre de rivalités pour le contrôle des fourrures.

Pour plus d’info

 


Photo : Christian Leduc

Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue, Malartic

Le Musée vous présente une exposition sur la géologie et les projets miniers de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que des minéraux d’un peu partout sur la planète. Pour plus d’info

Complétez votre visite en découvrant le gigantisme de la Mine Canadian Malartic, la plus grosse mine d’or à ciel ouvert au pays. Pour plus d’info

 

 

 

Photos couverture : Louis Jalbert, Stéphane Fortin, Hugo Lacroix et Christian Leduc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×