Rouyn-Noranda ma belle - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Rouyn-Noranda ma belle

Par

Chère Rouyn-Noranda,

Crédit photo : Scouich

Comment te dire la passion que tu déploies en moi? Ta facette naturelle côtoie l’industrielle et la rebelle d’une façon qui m’était encore inconnue. Alors que je me balade au centre-ville, tu me fais entendre le magnifique chant des huards sur le lac, image incomparable de ta dualité.

Tu es terre de tous les possibles. Il suffit de lancer une idée en regardant les étoiles pour qu’elle devienne réalité. Un regard, un sourire, une étincelle et tu es prête à accueillir tous les rêves.

Dans ton nid d’épinettes se déploient les plus belles festivités. Cinéma, musique, rire, hockey, tu séduis tous les amateurs. J’aimerais te garder à moi, jalousement. Mais ce serait me priver des sourires et des cris de joie qui t’habitent, te rendent si belle et accueillante. La vie grouille en toi sans relâche.

Ces sourires, cette chaleur, tu les partages sans ménagement. Qu’on t’habite ou qu’on soit de passage, tu ne fais pas de différence. Tes bras sont toujours grands ouverts. Véritable ambassade humanitaire, tu fais fi de nos origines pour donner à tous une chance.

Tu goûtes bon Rouyn-Noranda. Tes saveurs sont multiples et fabuleuses. Ta créativité explose sur mes papilles, que je sois d’humeur classique, aventurière ou sucrée. Tu me combles et m’épates.

 

Crédit photo : Scouich

 

Mini-Scouich au parc À Fleur d’eau – © Scouich

Et que dire de ton parfum? Malgré les cheminées qui te bordent, la nature garde le dessus. Ton jardin de fleurs est incomparable de beauté et de douceur. Ton voisin le parc d’Aiguebelle est l’oasis de forêt qui garde en vie ta faune.

Fougueuse, tu refuses qu’on t’étiquette. Pour moi, tu resteras à jamais unique, divertissante, magique. Là où devant un café au bar, je peux refaire le monde.

Depuis la première fois que je t’ai vue, tu as gardé une partie de mon cœur et de mon âme. Je reviendrai toujours vers toi.

Amoureusement tienne,

 

Pascale

 


Plus d’articles sur Scouich.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×