Ginette Baril | Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Ginette Baril

Par

« On dit que l’on récolte ce que l’on sème… Moi, je cultive le bonheur et je partage ma récolte! » – Ginette Baril.

Comme Ginette Baril est une passionnée d’horticulture, vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’elle possède un immense jardin vieux de plus de 20 ans! Dans la vie, elle est surtout toujours très positive. Elle croit en l’importance d’être souriante, d’être humaine et avenante envers autrui : « Il faut aider les autres en les encourageant, en leur donnant confiance en eux ». Pour Ginette, il s’agit de donner du bonheur pour en créer d’autre, un peu à la manière d’un jardin qu’on soigne. Parfois, ça passe par des choses toutes simples : un eye contact, un sourire ou un compliment. C’est quelque chose qu’elle entend continuer de transmettre.

Née à La Sarre en 1969, Ginette Baril habite aujourd’hui à Gallichan, aux abords de la rivière Duparquet, près de l’endroit où elle a grandi. Plus jeune, elle se souvient qu’elle adorait passer l’ensemble de ses étés au chalet de ses parents à observer la nature et les animaux : de la petite grenouille à la perdrix, elle était prête à attendre des heures. Elle aimait faire du ski nautique et se baigner dans le lac Duparquet en été et y faire de la raquette, du ski de fond et de la motoneige en hiver. En 1976, elle déménage à Rouyn-Noranda et entre à l’école secondaire. Sa première expérience de travail, elle va la vivre au Cinéma Paramount. À l’âge de 18 ans, elle devient la plus jeune projectionniste en région.

Ginette Baril

Ginette Baril

Après avoir appris en Technique minière au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pendant 2 ans, Ginette choisie de se réorienter. En 1989, elle migre vers la Capitale pour y compléter des études techniques en Inventaire et recherche en biologie au Cégep de Sainte-Foy, puis entreprend le Baccalauréat avec spécialité en écologie forestière à Montréal. Son travail d’assistante de terrain pour l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue deviendra rapidement un emploi à temps plein, l’amenant à revenir dans la région pour de bon.

Pendant plusieurs années, Ginette Baril cumulera les expériences de travail en biologie ou écologie (généralement en foresterie) dont 4 ans dans le milieu scolaire.

Habituée d’œuvrer dans un milieu d’hommes dans les camps forestiers, elle a été aussi la première pompière en Abitibi-Ouest et première officière en milieu rural. Pas surprenant!

Aujourd’hui, Ginette agit à titre d’Agent de liaison pour la région de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec à la Fédération des clubs de Motoneigistes du Québec. Elle assiste les clubs dans leurs démarches auprès des différents ministères.

Parce qu’elle est une femme déterminée et qu’elle véhicule le bonheur partout autour d’elle, Ginette Baril représente bien les Gens de l’Abitibi-Témiscamingue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×