Tommy Millette - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Tommy Millette

Par

« Si tout est question de perception, eh bien les gens qui habitent cette région sont de ceux qui voient le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. » – Tommy Millette.

Tommy Millette

Tommy Millette – Crédit photo : Hugo Lacroix.

Rares sont les endroits où tout n’a pas déjà été fait. Parce qu’elle est encore jeune, l’Abitibi-Témiscamingue offre encore un large éventail d’opportunités : « Je n’ai jamais aimé avoir à faire de compromis. C’est justement parce qu’il restait de la place dans le verre qu’il m’intéressait. Avec ce vide à combler, j’avais la possibilité de faire de ma vie un cocktail éclatant, à mon image. L’idée d’un mode de vie créatif, où l’on peut encore modeler le paysage urbain, tout en profitant de l’accessibilité aux grands espaces – si convoités de nos jours – est sans contredit le meilleur des deux mondes. », explique Tommy.

Né le 9 août 1987, Tommy Millette a grandi à Val-Senneville, un petit village situé à quelques kilomètres de la ville de Val-d’Or. Il venait tout juste d’avoir 17 ans quand il a quitté la région pour entreprendre un diplôme d’étude collégiale en publicité et communication marketing à La Cité collégiale à Ottawa. À l’automne 2006, il obtient un emploi à l’Agence secrète. Pendant deux ans, il agit à titre de chargé de projet.  À cette époque pas si lointaine, la région entrait dans un nouveau boum minier. L’effervescence était palpable : les restaurants, les festivals, les commerces ont commencé à pousser comme des champignons. En marketing, les occasions d’affaires étaient nombreuses : « Tu te promenais en ville et tu voyais que tout était à faire. », raconte-il en faisant référence aux façades des commerces et aux logos.

Déchiré entre l’attrait de la région, l’amour et son envie d’approfondir ses connaissances, il choisit de s’inscrire au Bacc. De 2008 à 2010, il complète différents stages en communication/marketing dont un au gouvernement qui se conclue en une opportunité de carrière. Bien que la sécurité d’emploi et les bonnes conditions de travail auraient pu le garder près des grands centres, le défi et la créativité propre au développement régional lui manquait.

À l’automne 2010, Tommy participe à un séjour exploratoire en Abitibi-Témiscamingue. Pour lui, le choix était clair. Il reviendrait s’établir ici : « Quand tu n’es pas chez toi, le buzz n’est pas là […] J’étais déjà vendu région! », raconte-t-il. À l’été 2011, l’opportunité d’effectuer un retour à l’Agence se présente et il décide de s’établir à Rouyn-Noranda.

Chevelle SS 1969 de Tommy Millette

La Chevelle 1969 de Tommy Millette

Son intérêt pour la mise en valeur ne date pas d’hier. À 19 ans il réalise son plus grand rêve en faisant l’acquisition de sa première voiture, une Chevrolet Chevelle 1969.

Il aime restaurer les vieux trucs…

Tommy est d’ailleurs l’un des plus jeunes membres du Club Rétro-ski : à l’aide des conseils de ses amis, il retape des motoneiges antiques, et ce, depuis maintenant plus de huit ans. Pour lui, il s’agit de [re]donner leur valeur aux objets. Voilà qui explique bien son choix de carrière!

Depuis cinq ans, Tommy est consultant en stratégies d’affaires à l’Agence secrète – communication d’influence, firme dont il devenu président et copropriétaire à l’hiver 2015. Le 28 novembre dernier, Tommy faisait l’objet d’un article d’Infopresse dans lequel il explique les opportunités qu’offre la région pour les jeunes en affaires. Parce qu’il est un passionné de la région et parce qu’il est un modèle d’entrepreneuriat auprès des jeunes, Tommy Millette est un digne représentant des Gens de l’Abitibi-Témiscamingue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×