Louis-Jean Lebel - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, certains établissements et activités sont de nouveau accessibles. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite. Pour plus d’infos sur le COVID-19, c’est par ici : Quebec.ca/coronavirus. Vous êtes membre de l’industrie? Visitez la section spéciale de l’AITQ.

Partager

Louis-Jean Lebel

Par

« L’enseignement est l’une de mes grandes passions. Tu ne sais pas toujours comment ça va se dérouler; tu dois faire face à l’inconnu et gérer la situation; et par-dessus tout, ça te permet de grandir comme personne en transmettant tes connaissances. » — Louis-Jean Lebel.

Louis-Jean Lebel

Louis-Jean Lebel – Crédit photo : Marjorie Gobeil

En plus d’apprécier grandement son travail de prof, Louis-Jean aime au moins autant la scène, l’activité physique et la cuisine. Pour lui, « Avoir des passions te permet d’évoluer et, éventuellement, te distinguer des autres. »

louis-jean-lebel01bNé le 17 février 1985 à Ville-Marie, Louis-Jean Lebel a vécu une bonne partie de sa jeunesse au Témiscamingue. Alors entouré de ses jeunes frères, sa sœur et ses cousins-cousines, Louis-Jean garde de bons souvenirs de ses étés passés avec les Lebel et Lefloic. En 2000, il suit sa famille à Edmonton en Alberta où il sera amené à parfaire son anglais et aiguiser son sens de la répartie au quotidien.

À son retour au Québec en 2003, Louis-Jean emménage à Rouyn-Noranda pour y entreprendre ses études collégiales et en profite pour faire son entrée dans le monde de l’improvisation. En 2006, il entreprend un Baccalauréat en Enseignement de l’anglais langue seconde à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Durant les étés, Louis-Jean revient au Témiscamingue pour travailler à réception de La Bannik où il prend les appels et accueille les touristes dans les deux langues.

En 2010, il termine son B.A.C. et se fait déjà offrir une première charge de cours à l’Université… Puis, plusieurs contrats en anglais au primaire et au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi qu’en art dramatique au secondaire faisant de lui une véritable référence pour les jeunes.

Cette année, Louis-Jean complétera sa maîtrise en éducation; toujours déterminé à partager sa passion pour les langues. Sur le plan personnel, il n’a cessé de développer son talent et son amour de l’impro, le sport et la bouffe, faisant de lui une personne originale, attachante et, donc, toujours bien entourée. C’est pourquoi il est un modèle et fait partie des Gens de l’Abitibi-Témiscamingue!

Un commentaire

  1. Andrée Lefloic dit :

    À toi mon fils , je dis Bravo!
    Bravo pour ta détermination, pour ton professionnalisme, pour ton empathie, ton talent de communicateur ,de rassembleur.
    Tu es, oui, un modèle inspirant , mais tu es surtout pour moi un fils extraordinaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×