Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Le roadtrip parfait en 5 étapes

Par

Ma définition du roadtrip? Facile!

Je l’expliquerai en 5 points principaux:

1. Un parcours où la route fait partie du voyage, des km qui défilent au compteur;
2. Être en bonne compagnie;
3. Avoir de la bonne musique, du fun, des rires;
4. Découvrir de nouvelles choses, apprendre sur la région visitée, s’émerveiller des attraits touristiques ou plus cachés;
5. Faire des rencontres, accumuler les souvenirs uniques, s’en prendre plein les yeux.

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

Sachant que tout bon roadtrip au Québec commence par une virée café/bagel au Tim (qui devrait commanditer tout roadtrip, voilà c’est dit) et qu’un arrêt poutine est obligatoire dans un casse-croûte de bord de route, est-ce que mon roadtrip en Abitibi-Témiscamingue a répondu à mes critères? Voyons voir…

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

1. On part de Montréal et notre première destination est Val-d’Or : plus de 500 kilomètres et 5 heures de route. Sachant que les autres étapes sont : Amos, le parc national d’Aiguebelle, Rouyn-Noranda et Notre-Dame-du-Nord avant de rentrer. Avec un total de plus de 1 500 kilomètres, je pense que ce premier point est validé. En plus, les paysages qui nous accompagnés sur la route étaient magnifiques. J’ai eu du mal à quitter des yeux les lacs et forêts de la réserve faunique La Vérendrye!

2. Nous étions que des filles, pour ce roadtrip en bonne compagnie. Embarquaient avec moi : mon amie Jennifer, Claudia que j’ai rencontrée quelques semaines plus tôt, Pascale que j’avais croisée brièvement et sa fille Alice, qui nous a vite adoptées et enfin, Corinne, que je ne connaissais pas qui arrivait de Suisse. Match parfait, belle ambiance et bonne entente!

3. Avec 6 filles dans une voiture dont une mini de 4 ans, je peux vous garantir qu’on ne s’ennuie pas et que les rires sont au rendez-vous ! De la musique en voiture, des discussions, des paysages qui nous émerveillent, on a eu du fun dans notre voiture. On a eu du fun aussi au coin du feu, autour d’une bonne bière ou pendant nos visites.

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

4. La liste des choses qu’on a vues et découvertes est longue. Chaque visite était passionnante. La Cité de l’Or nous a fait vivre pendant quelques minutes le quotidien des mineurs, au Refuge Pageau, on était en admiration devant le travail de ces gens passionnés et on a pu approcher un porc-épic. J’ai découvert des créateurs inspirants et passionnés. Sous leurs doigts, bijoux, sacs, sculptures prennent vie. On a fait un saut dans le temps à l’École du Rang II d’Authier ou au Magasin général Dumulon. Les bières qu’on a dégustées étaient délicieuses ! Les restaurateurs qui nous ont accueillis ont du talent, on a savouré leurs plats avec délectation.

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

Crédit photo : Anne Larue

5. Des belles rencontres, on en a fait beaucoup. Les gens de la communauté de Kinawit et de Pikogan, Marie-Frédérique du Refuge Pageau, les créateurs sous les marques Scaro ou NOC Design, les artistes Jacques Baril et Liliane Gagnon ou encore Pascal, l’gros trappeur. Et puis, il y a aussi ces couples inspirants qui nous ont partagé leur amour de la bonne cuisine et de la bonne bière. Je pense au Deuxparquatre pub brut, à la Pourvoirie des îles du lac Duparquet, au Bistro Elle et Louis ou encore au Barbe Broue Pub.

Ces rencontres, les expériences vécues, les paysages gravés dans ma mémoire sont des souvenirs magiques, des souvenirs de l’Abitibi-Témiscamingue, des souvenirs d’un roadtrip parfait ! Tous les critères sont réunis, ce roadtrip en terre témiscabitibienne était hautement réussi.

PS : Arrêt au Tim et poutine dans un casse-croûte? Faits!

 

Pis-toi, quand pars-tu tester ma théorie en 5 points?

Anne Larue, Montreal Addicts

Lisez-moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×