Olivier Leidgens - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, certains établissements et activités sont de nouveau accessibles. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite. Pour plus d’infos sur le COVID-19, c’est par ici : Quebec.ca/coronavirus. Vous êtes membre de l’industrie? Visitez la section spéciale de l’AITQ.

Partager

Olivier Leidgens

Par

« À vaincre sans péril on triomphe sans gloire », cette citation de Pierre Corneille, Olivier Leidgens y adhère complètement.

Olivier Leidgens

Olivier Leidgens, directeur général du FME

« Quand on pousse les choses un peu plus loin, quand on se pousse plus loin que ses limites personnelles et que sa zone de confort et de stabilité, ça demande des efforts douloureux, mais c’est comme ça qu’on grandit. », explique-t-il.

Olivier fait référence au choix qu’il a fait de quitter la Belgique et venir emménager à Rouyn-Noranda : « Ce que ça va m’apporter au niveau de l’expérience professionnelle et humaine, je pense que c’est quelque chose qui me servira », confie le nouveau directeur général du FME.

« Pas évident »

C’est un changement tant important que succinct pour Olivier puisqu’il n’est en Abitibi-Témiscamingue que depuis deux mois et demi. Il est donc débarqué en plein blitz de préparation du festival. Sauf qu’Olivier était prêt et semble avoir relevé le défi avec brio (à lire : le bilan du FME).

D’après son entourage, il a d’ailleurs vite fait de s’intégrer. Il est aussi apprécié par les membres de son équipe. Au FME, c’est plus d’une quarantaine de personnes qui sont impliquées dans l’organisation. Durant les dernières semaines, Olivier a agi comme une colle liant l’ensemble des intervenants vers un même but… Une espèce de Krazy Glue!

Au-delà de sa grande facilité d’adaptation, on reconnaît (ou devine), en discutant avec Olivier, un homme difficile à déstabiliser, mais aussi curieux et fin observateur. Son expérience de voyages y est nécessairement pour quelque chose. Son talent pour la photographie en témoigne (voir). Depuis son arrivée, il continue de découvrir sa région adoptive, du Refuge Pageau au parc national d’Aiguebelle en passant par le lac Abitibi. Finalement, soulignons sa passion évidente pour la musique : « Je fais un métier où la limite entre le boulot et le plaisir est toujours très étroite et très mince »,  se réjouit-il.

Né le 28 octobre 1980 à Verviers en Belgique, Olivier Leidgens habitait à Liège avant de prendre l’avion pour le Québec. Depuis 2001, il était chef de projet et responsable sponsoring dans une agence de conseil en communication et organisation d’événements. Il a notamment participé au succès de nombreux festivals tels que les Francofolies de Spa, Brussel’s Eu’Ritmix (maintenant Brussels Summer Festival) et les Fêtes de Wallonie à Namur, les Plaisirs d’Hivers de Bruxelles. Olivier est gradué en Management financier à L’IEPSCF de Verviers en plus de ses formations en Relations publiques et en Communication. Il parle le français, l’anglais et le néerlandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×