Marie-Claude Dubuc - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Marie-Claude Dubuc

Par

« En m’inscrivant j’avais dit à ma nièce :  » C’est moi qui gagne, c’est sûr!  » » – Marie-Claude Dubuc.

Marie-Claude Dubuc

Notre gagnante du concours Participe au décor dans la MRC de la Vallée-de-l’Or a failli rater sa chance puisque son regard était passé rapidement sur la publicité du concours étalée sur le comptoir du centre de jardinage Monsieur Debeaunavet. C’est sa fille, quelques jours plus tard, qui l’a incitée à participer. Heureusement!

Elle est vite devenue enthousiaste quant à l’issue du concours et surtout, très fière de ce qu’elle avait accompli. Enseignante au préscolaire depuis 15 ans à la Commission scolaire De-l’Or-et-des-Bois et mère de 3 enfants, Marie-Claude Dubuc avait décidé cette année qu’elle s’attaquait à la décoration extérieure de la maison qu’elle habite depuis maintenant deux ans. « Y’avait comme rien, confie-t-elle. L’année passée, j’avais planté des arbres en arrière et cette année j’ai fait la devanture. J’étais très contente de gagner parce que c’est moi qui l’ai fait. Y’a comme une fierté, ce n’est pas comme gagner à la loterie juste parce que t’achètes un billet. »

Celle qui ne connaissait CULTURAT qu’à travers ses publicités télévisées en a pourtant une vision très nette et surtout, y voit un écho à un réflexe bien ancré depuis son enfance : « Moi, personnellement, je trouve ça important d’entretenir les choses qu’on a et que ce soit beau aux yeux de tous. C’est quelque chose qui a toujours été important dans ma vie. Quand j’étais jeune, on avait tout le temps des fleurs dans le jardin. C’est l’embellissement de notre communauté. Si tout le monde fait un petit quelque chose,  c’est sûr que c’est agréable pour tout le monde, autant pour les voisins que pour les gens qui circulent dans notre quartier. »

Après une première plate-bande à droite, une autre à gauche de la maison, puis la réfection de la galerie, Marie-Claude a planté des vivaces et, pour cette année, quelques annuelles. L’année prochaine, elle compte utiliser son chèque-cadeau de chez Monsieur Debeaunavet pour ajouter d’autres vivaces, mais aussi installer une haie de cèdres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×