Michèle O - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Michèle O

Par

« J’en ai que pour une minute depuis des mois! », Michèle O, tiré de sa chanson Ma belle tempête.

Michèle O - Photo : gracieuseté

Michèle O – Photo : gracieuseté

Enfant, Michèle Ouellette a appris la musique à l’aide d’un violon pour se tourner vers la guitare à l’adolescence. C’est alors qu’elle expérimente, partage la scène avec des groupes et se met à chanter.

En 1997, elle quitte Val-d’Or avec ses amis pour vivre sa passion pour la musique. Avec son premier groupe, Kill January, elle visitera les bureaux de Sony musique, pour partir en tournée en compagnie de ses compères du Alek B. Thellend & the Jackknife Orchestra comme guitariste et choriste.

À l’année 2007 Michèle O s’arme de courage et attaque de front son projet d’artiste solo en testant ses premières expérimentations sur le Web. La réponse est sans équivoque.

Rapidement, elle enregistre son premier album Assise dans ma tête (2012) qui brillera en nomination à l’ADISQ en 2014. L’année suivante, Michèle O roule ses chansons aux quatre coins de la province. En 2016, Michèle est de retour avec un nouvel album complètement assumé, L’amour violet, qu’elle compte bien faire aimer aux fans de sa ville d’origine dans le cadre du Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT) ce jeudi 21 juillet 2016, à Val-d’Or.

Parce qu’elle a eu la créativité et l’audace de concrétiser son rêve… et parce qu’elle nous rend fier, Michèle O fait partie de nos gens de l’Abitibi-Témiscamingue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×