Immersion dans la FÉE-AT - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Immersion dans la FÉE-AT

Par

La FÉE-AT : Fête Éclectique Envahissante de l’Abitibi-Témiscamingue, fondée en 2012, par un groupe d’amis qui avaient envie de montrer qu’à Amos, il se passe des choses « cool » et donner le goût aux jeunes de rester dans leur ville. Les divertir lorsqu’ils revenaient à Amos après leur session passée à l’extérieur, avec toutes sortes d’activités et des spectacles extérieurs. Une de leurs idées folle, fût d’exploiter le stationnement souterrain, entièrement recouvert de graffitis près de la cathédrale. Personnellement, jeune, j’en avais peur, ça puait et c’était sombre. Je n’aurais jamais pensé que ce lieu pourrait accueillir un jour, des groupes de hip-hop, folk, punk, ska et techno!

Jeudi 6 aout : Midi musical Morgan Jacob

En cette journée grise et pluvieuse du jeudi, un jeune garçon de 16 ans, Morgan Jacob, affrontait la température seul avec sa guitare et son harmonica pour venir défendre ses propres compositions à tendance folk. Inspiré par des groupes anglophones, entre autres : « Bon Iver et Oasis » dont il a chanté une de leurs compositions. Il a su démontrer l’ensemble de son talent qu’il a également enregistré sur son album : : « Home, friends and family ». Un Amossois, plus précisément un Landriennois, et bilingue en plus de ça. C’est une prouesse de parler l’anglais, parce qu’à Amos, les anglophones ça ne court pas les rues!

5 à 7 d’ouverture

Rosie Valland, une jeune québécoise présentant des chansons écrites en français, accompagnée de Jesse Mac Cormack sont venus présenter leur nouveau matériel à la Petite Bouteille. Son album : « Partir avant » est sorti le 28 juillet et vous serez surpris de ne pas pouvoir vous empêcher de fredonner sa chanson « Olympe » tout comme moi. Elle réussit avec sa voix unique et son monde bien à elle à nous transporter dans son univers.

Jesse, guitariste et producteur des arrangements de Rosie et d’Emilie & Ogden, présentait ses chansons, accompagné de sa guitare et de son batteur pour une chanson. Il présentait des textes en anglais, profonds sur une musique folk tirés de son album : « Crush ».

 

Jeudi des couvartes

Jeudi soir, 6 août 2015, nommée : « Le Jeudi des couvartes », est une soirée tranquille, où l’on peut s’asseoir sur des palettes transformées en bancs et emmitouflés dans nos couvertures tout en se laissant réconforter et réchauffer par de l’excellente musique malgré la température froide abitibienne.

Ce soir-là, Nanochrome, musique indie mélangée avec du rock, cassait la glace, en compagnie des 4 musiciens Valdoriens, formé de Fred Plante, François Lachapelle et des deux frères : Alex et Gabriel Poirier-Lemoine. Un groupe à découvrir et un album mis en vente prochainement!

Emilie & Ogden (harpe) jouait ensuite, accompagné de Jesse Mac Cormack et de son batteur. Elle a joué une chanson de Taylor Swift, qu’elle a peaufiné à sa « sauce » et c’était magnifique! Cette jeune artiste fusionne avec sa harpe qu’elle affectionne particulièrement, et qu’elle a nommé : «  Ogden ». Emilie réussit à nous faire voyager dans son monde et sa voix douce et unique réussit à nous envoûter. Un album verra le jour sous peu. Le dernier groupe et non le moindre de la soirée : Milk & Bone, composé de : Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin. Deux Québécoises qui, après avoir joué avec Arianne Moffat et Alex Nevsky, ont décidé d’unir leur voix pour un son unique. Munies de leurs synthétiseurs respectifs, on devient conquis par leur musique et vous ne pourrez pas cesser  d’écouter : « Coconut water et Pressure ».

IMG_0265

Emilie & Ogden

Samedi : Féelectronica

Trois spectacles pour couronner la soirée électro-pop : Foxtrott : alias Marie-Hélène L. Delorme accompagnée d’un batteur et d’une trompettiste.

C’était excellent et très original avec les sons qu’elle ajoute dans ses chansons. Fonkynson : DJ de Lile en France et qui vit maintenant à Montréal a su nous faire danser et oublier le froid de la nuit. Debbie Tebbs, originaire de Montréal, compositrice, interprète et réalisatrice faisant de la musique électro-pop m’a totalement charmé avec son charisme fou, sa joie de nous présenter sa musique et de jouer avec sa batteuse!

Le décor, les lumières, les blocs lumineux, son style vestimentaire en noir et blanc, ajoutaient des éléments supplémentaires pour être attirés dans son monde. Une musique totalement électro-pop, qui rentre dans la peau et impossible d’être indifférent!

Merci La FÉE-AT pour tous ces groupes que vous nous faites découvrir! Vous avez compris que pour avoir du changement, de la nouveauté et du plaisir, rien ne sert de chialer et de dire que c’est ennuyeux à Amos, mais de mettre la main à la pâte et apporter un brin de nouveautés! À ceux qui ne connaissent pas ce festival, je vous conseille fortement de regarder la programmation en avril 2016 et si vous ne connaissez pas les groupes, allez voir sur Internet pour découvrir les nombreux talents, vous découvrirez bien un artiste ou deux qui vous plaira! De plus, pas besoin d’aller à Montréal ou ailleurs en région, des musiciens à la tonne juste à votre portée!

Laurence Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×