On se pogne à la « récré »! - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

On se pogne à la « récré »!

Par

Vendredi, début de l’été, avec quelques amis, on se donne rendez-vous à l’entrée de la forêt devant le « rack-à-bicycle ». Il est 13:50, je devrais déjà être arrivé depuis un moment puisque je suis parti avant tout le monde. Anne-Marie vient de me texter: « t’es où? ». Anne-Marie doit être inquiète de ravoir son vélo en un seul morceau. En ce qui me concerne, je n’ai aucune attente et je ne suis absolument pas prêt pour ce qui m’attend.

Il fait 26 degrés Celsius, le soleil plombe et j’ai déjà la bouche sèche. Arrivé dans le stationnement, la gang s’organise. Il semble y avoir une drôle d’énergie dans l’air… À ma sortie de voiture, tout le monde semble avoir des étincelles dans les yeux.

Les gars (François et Kevin) ont déjà détaché leur bike du support à vélo. Je m’empresse de débarquer celui d’Anne-Marie de mon auto afin qu’elle puisse le récupérer. Puis, on se marre. Kevin n’a pas donné un coup de pédale qu’il a déjà une crevaison. C’est immanquable! De mon côté, ça m’arrange…

Pendant que Kevin répare son pneu, je profite du temps qui m’est alloué pour me changer et installer (disons-le vite) la GoPro.

On discute avec Guillaume Julien un autre fou de vélo venu travailler dans les pistes. À ma grande stupéfaction, c’est comme si on s’était toujours connus lui et moi… Et pourtant, il n’en est rien! Il ne manquera pas de m’expliquer l’incroyable ressemblance entre mon frère et moi. À la blague, je lui précise « C’est lui qui me ressemble, et non l’inverse! ». À notre grand plaisir, il prend quelques minutes pour nous suggérer des parcours.

À l’attaque des sentiers!

Le temps de remplir ma gourde et nous prenons officiellement d’assaut les pistes de la Forêt récréative de Val-d’Or. La première partie de notre parcours est chouette et ludique… Elle se nomme : « Mach 1 ». Nous sommes tous un peu surpris (sauf Anne-Marie, car elle connait l’endroît). Mais bon, vous ai-je dit que je n’avais aucune attente?

Anne-Marie Nadeau nous fait découvrir les sentiers

Anne-Marie nous fait découvrir les sentiers

Cinq minutes plus tard, mon pneu attaque la Sniper puis, la Jet-Lag… Je n’étais pas prêt à ça! Pas prêt du tout. Les pistes sont sinueuses, roulantes, les montées sont brèves et les relances ne demandent que peu d’efforts. Notre plaisir est intense. Dans ma tête, ça dit : « Ben voyons donc! ». Derrière, François ne cesse de s’exclamer et moi de même. De la forêt émane des cris de joie et de pur bonheur. Tantôt je m’émerveille en longeant les abords d’un petit lac naturel isolé dans la forêt; tantôt j’attaque une large « rigole » de part en part grâce aux murs judicieusement bâtis à même le sol. La Force G, c’est malade!

En haut de la côte, mon cœur bat à tout rompre. J’en suis l’unique responsable. Anne-Marie sourit. Les gars, nous avons tous les yeux grands ouverts, le souffle court, les veines sorties. Je n’y arriverai jamais.

Je n’arriverai jamais à savourer tout le plaisir que contient ces pistes en une ou deux heures! Mon corps n’y parviendra pas de toute façon. C’est indéniable, le travail des bénévoles du Club Accro-Vélo est de l’ordre du génie. J’ignorais que tout cela était possible… Le tout, à deux pas de chez-moi.

Si vous me connaissez bien, vous savez que l’entrainement et moi font deux. Le plaisir du sport avant tout! L’ennui à ce moment même, c’est que ma forme physique accuse un léger retard sur mon désir d’attaquer les courbes et les pentes de la Forêt récréative. Comprenez-moi bien… On pourrait choisir de ralentir le rythme, mais on a trop de fun!

Malgré tout, on se lance à fond dans la prochaine : T-Bird puis, Slider… Elles sont toutes plus plaisantes les unes que les autres. Puis, je regarde l’heure… 15:15. C’est déjà l’heure de partir. J’ai rendez-vous à Rouyn-Noranda pour 17:00 dans un show d’impro dont je suis le maître d’œuvre (et ce soir-là, aussi une « vedette »). On s’en reparle…

Pendant que nous serons sur le chemin du retour Kevin et moi, Anne-Marie et François continueront de parcourir les pistes Looping et Top Gun (« Danger Zone Lana! »). J’ai hâte de les entendre sur le sujet… Nous aurons amplement le temps d’en discuter autour du feu alors que nous prendrons la route ce week-end à la conquête des pistes de Hardwood Ski and Bike à Barrie, Ontario. Je sais maintenant que j’aurai de quoi vendre notre région à mes voisins partageant la même passion que moi!

Vais-je retourner à la Forêt récréative pour faire du vélo cet été? C’est clair!

…Et on n’aura pas besoin de me faire chanter pour y aller! Inutile d’être des pros pour apprécier la qualité des sentiers. Y’en a pour tous les niveaux!

Au final, ce n’est pas qu’un simple réseau de pistes cyclables, c’est un véritable terrain de jeu qui se cache dans la Forêt récréative de Val-d’Or! Je n’avais pas idée. Voilà qui donne tout son sens au mot récréation!

On reprochera à notre guide en chef de ne pas nous y avoir amené plus tôt : « La prochaine fois, sois plus convaincante Anne-Marie! »

 

Réjean, en mode Jet-Lag.


Voici des images de la GoPro (installée en 2 minutes)!

2 commentaires

  1. Anne-Marie dit :

    J’aurais pas dit mieux mon June!! Difficile de ne pas redevenir un enfant dans ces pistes… Et maintenant, les gens de Rouyn vont peut-être mieux comprendre pourquoi je suis aussi souvent à VD! Car la Forêt, c’est encore plus: sentiers de course, de raquette, de ski de fond (éclairés en soirée), de patin et même une pump track!!! #pistoi

  2. Réjean Lavoie dit :

    Oui! Le pump track, j’ai vu les membres du Club publier une vidéo une fois de retour à la maison… Une autre bonne raison d’y retourner!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×