Accoté au bar du Prospecteur... on refait le monde | Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Accoté au bar du Prospecteur… on refait le monde

Par

C’était en novembre dernier, avec une amie, on s’est donné rendez-vous au Prospecteur pour y boire une bière par un dur soir d’hiver, un vendredi en l’occurrence. Je n’en étais pas à ma première expérience puisque j’y suis déjà allé un jour de semaine pour une courte rencontre d’affaires.

Bien qu’elle soit encore jeune, la microbrasserie est reconnue pour son audace et son caractère. Son personnel aimable sert de la bonne humeur non-filtrée en pinte. La Microbrasserie Le Prospecteur s’avère l’endroit idéal pour prendre une bière de micro et passer un bon moment dans le secteur de la Vallée-de-l’Or. C’est définitivement un incontournable.

À notre arrivée, il n’y avait pas d’endroit où s’assoir. Rien de dramatique. Il a suffi de quelques minutes pour qu’une serveuse nous désigne une bonne place… Le genre de place qui donne une bonne idée de l’endroit où t’es : le bar. Accoté au bar, tu vois rapidement l’ambiance, le monde qui y travaille et la clientèle.

Photographe : Mathieu Dupuis

Photographe : Mathieu Dupuis

Du fond de la pièce, un gros tuyau en inoxydable quitte la salle de brassage en passant par le plafond pour descendre jusqu’au bar, ce qui confère au lieu son côté viril. En fin de semaine, la place est bondée de monde.

On nous sert rapidement une bière et nous offre à manger. Curieusement, je ne m’attends pas à grands chose d’un bar quand il s’agit de manger. Très souvent, mon objectif de base est de simplement calmer ma faim. Or, n’ayant pas soupé, je commande un panini au porc effiloché à la bière puis mon amie et moi entreprenons la discussion en attendant nos assiettes.

Accoté au bar, les discussions abondent avec ma chum. On se remémore LA fois où j’ai accompagné deux filles dans les salons à Montréal dans le but de recruter pour l’Abitibi-Témiscamingue; l’une des rares fois de ma vie où j’ai été confronté aux clichés véhiculés sur les régions…

Le soir venu, nous sortions prendre une bière pour débriefer et en rire… Un peu comme aujourd’hui.

28-10-2014

Je bois une « Or des Champs ». Parmi les bières proposées, c’est probablement celle qui me sied le plus, car pas trop amère et moyennement forte. L’objectif étant d’être en mesure pouvoir rentrer en voiture à la fin de la soirée.

L'Or des champs

L’Or des champs

Rapidement, on nous sert nos assiettes directement au bar. Mon Dieu c’est bon!! Puis, inévitablement on remarque la personnalité de la serveuse qui est particulièrement marrante. C’est une grande qualité de savoir si adroitement plaisanter avec le monde.

Un peu plus tard, nous sommes venus à changer de place pour s’assoir à une table. Je quitte deux minutes le temps de faire le vide…

[…] […] […]

Me revoilà!

Désolé si ça été long… C’est que dans les salles de bain, j’ai eu le loisir de plaisanter avec un gars super sympathique : Philippe Lord, le propriétaire. Il était question des urinoirs « faits maison » dont les matériaux sont récupérés de fûts de bière (barils). J’ai eu droit à quelques autres subtilités réservées aux gens présents. L’humour me gagne à tout coup, le proprio a tout compris!

De retour avec mon amie, nous avons refait le monde et avons fini la soirée dans la bonne humeur.

C’était il y a quelques mois déjà… Il va falloir remettre ça..!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×