Le Tournoi national Midget d’Amos, un POGO de bel événement! - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Le Tournoi national Midget d’Amos, un POGO de bel événement!

Par

Qu’est-ce qu’un jeune de 24 ans, célibataire, fait lors d’un weekend de février à Amos? Il va assister à des matchs de hockey au Tournoi Midget d’Amos. Bon, je ne dis pas qu’il n’y a que des célibataires qui assistent à l’événement, mais j’essaie d’éviter les sorties de couple par les temps qui courent… (Saint-Valentin)

Pour preuve, je ne dois pas être le seul qui pense comme ça parce que l’ambiance était pas mal cool. Je trouvais intéressant de vous raconter mon passage dans cet important tournoi de hockey.

Dimanche midi, je me lève (j’vous ai dit que j’étais célibataire sans enfants?), je me douche, m’habille et me mets « de la pâte à cheveux » – c’est dire comment je prends ma tâche au sérieux! – j’embarque dans ma voiture gelée et me rend au Complexe sportif d’Amos.

Arrivé à destination : un arrêt s’impose : le snack-bar de l’aréna. Dans la file d’attente, on entretient des discussions d’aréna. Comme je ne joue pas au hockey et que je n’ai pas de jeunes, je reste plutôt silencieux. Heureusement, j’y ai croisé des gens avec qui j’ai pu discuter d’impro. (Salut, Frédéric Auger!)

POGO 50 ans

L’affiche de POGO a 50 ans

 

Un pogo nommé « Désir »

Toujours dans la file, je regarde autour de moi et je vois ce qu’il ne fallait pas voir. Je resterai marqué à vie.

Oh ta! « Le Pogo a 50 ans », l’affiche le dit et vous savez comme moi que les affiches ne mentent pas. #RespecteTonPogo Le Tournoi, lui, à 52 ans. Tournoi national Midget d’Amos et POGO même combat.

Commande reçue dans une magnifique boîte de transport, je repars vers la patinoire pour prendre place et sacrer une volée à mon festin.

Lunch santé

Le trio : poutine, un Pogo et Pepsi Cola, le classique des arénas

 

Histoire de DJ

Parti à la rencontre d’autres protagonistes peuplant l’aréna, je croise le roi du son : DJ Michaël Beaulieu. Il y a passé tout le weekend lui à l’aréna… Un vrai! Enchaînant des succès comme Cotton Eye Joe et We Will Rock You, il a aussi vécu pas mal de beaux moments…

Jeudi soir, notre ami a décidé de se prendre une bière tranquillos pour faire son shift de disc-jockey. Arrivé à son poste, il s’installe et commence à ajuster son équipement. Au même moment, sur la patinoire, un être maléfique de couleur noir planifiait son coup diabolique… Projeté dans les airs par les joueurs, le disque de caoutchouc a traversé entre les mailles du filet protecteur et monté très haut au plafond pour finir sa course dans la bière à moitié pleine de DJ Mick. Ceux qui connaissent l’Aréna d’Amos sauront qu’il y a très peu de chance qu’un tel événement se produise. Chapeau Michaël! Tu es dans mon TOP 1 des anecdotes étranges du Tournoi Midget!

 

Michael Beaulieu DJ

Michaël Beaulieu DJ du tournoi

 

« J’ai pas gagné… mais c’était l’fun »

La vendeuse du moitié-moitié passait par là. Tout emballé, je me suis pogné 5 $ de billets. Je n’ai pas gagné, mais c’est l’fun!

Coupons de tirage

Mes moitié-moitiés – Notez l’aura autour de ma main!

 

Un événement de grande envergure

J’ai beaucoup plus appris sur l’événement et je salue le courage de l’organisation qui fait, pour vrai, un travail pas mal solide et qui permet à de jeunes hockeyeurs de vivre une expérience inoubliable, le tout,  devant un aréna plein, 90 % du temps. La population répond toujours présent à cet événement. Vous verrez que les Amossoises et Amossois, comme l’ensemble des gens de la région, sont très chaleureux. Collés dans un aréna, on peut avoir beaucoup de plaisir tous ensemble.

Les équipes en action

Les équipes en action

Le président d’honneur, Yvan Cournoyer (si tu ne sais pas c’est qui, c’est que t’es probablement trop jeune… va faire un tour sur Wikipédia) est d’avis que c’est rare de voir un événement comme celui-ci durer aussi longtemps. « C’est pas mal la plus longue longévité de tournoi au Québec et même au Canada », il faut être fier de ça!

Tout a commencé en 1963 avec six équipes. Depuis, c’est 26 équipes qui participaient au tournoi en 2014. La grande majorité des équipes régionales ne peuvent rater le Tournoi d’Amos, mais plusieurs viennent de partout au Québec et font donc les kilomètres jusqu’ici pour venir se dépasser sur les patinoires amossoises. Pour eux, comme le mentionnait, le président, Jacques Larrivée, « c’est une très belle activité de cohésion d’équipes ». Les joueurs restent toujours ensemble, entre l’aréna et l’hôtel en passant par les restaurants.

D’ailleurs, un tournoi comme celui-là a d’énormes retombées pour une région comme la nôtre alors que beaucoup d’hôtels sont pleins, les restaurants reçoivent beaucoup de clients en comptant toutes les familles qui viennent prendre part à l’événement.

Ceci se répétera du 15 au 19 avril alors que la région accueillera la Coupe Dodge 2015 dans plusieurs villes de la région. On peut s’attendre à beaucoup d’action grâce à cet événement. L’invitation est lancée!

Selfie Mathieu SouriantBref…

Voilà qui résume ma courte expérience au Tournoi Midget d’Amos. Cliquez ici pour les résultats!

C’est donc un après-midi de bonheur que j’ai passé au Tournoi national Midget d’Amos. J’étais fuuuuuullll souriant et avais déjà hâte de revenir prendre une bonne broue en regardant une bonne game.

Regardez comment j’ai eu du plaisir!

P.S. Je suis célibataire, sans enfants. Rejoignez-moi sur Snapchat : mathproulx. 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×