Lubik : 4 Lasarrois qui rockent la scène québécoise - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

Chers touristes, la plupart des établissements et activités sont de nouveau accessibles, et ce, en toute sécurité. Contactez l’entreprise avant de vous y rendre afin de bien préparer votre visite et prenez connaissance du Serment des voyageurs. Bon séjour!

Partager

Lubik : 4 Lasarrois qui rockent la scène québécoise

Par

Les gens de mon entourage savent que je suis amateur de musique rock… Vendredi, je me suis déplacé à La Sarre pour assister au spectacle de lancement d’album du groupe Lubik dans sa terre natale. J’avais l’espoir de passer un excellent moment…

Et j’ai été servi! Poussé par son public, le groupe est mené par une énergie contagieuse. Du jamais vu! Jugez par vous-même: youtu.be/4Dz5LpVWO2Q

Déjà promu au statut de vedette depuis leur passage à Belle et Bum, Lubik est à ce point populaire que j’ai dû [et tenu à] attendre une heure et demie après la fin du spectacle pour m’entretenir avec Alexandre Picard, le chanteur-guitariste du groupe.

Lubik

Lubik à La Maîtresse, le 7 novembre 2014

Lubik c’est quatre gars : Jean-Sébastien Trudel, Christian Frenette, Michael Neault et Alexandre Picard. Alex, qui fait partie du groupe depuis sa création, n’a cessé de remercier ses fans tout au long du spectacle… Et pour cause, les gars sont extrêmement reconnaissants envers ceux et celles qui les ont soutenus depuis leurs tout débuts : « les Lubikois » qu’on les appelle.

Gaël Huot, propriétaire du Bistro la Maîtresse à La Sarre, est de ceux-là. Alex témoigne : « Quand j’étais kid, je me rappelle d’avoir vu des shows icitte; j’avais dix-neuf ans. La Maîtresse c’est un bar mythique dans la vie d’un Abitibien et d’un Lasarrois. C’est quelque chose! J’y ai vu les Greffard, Vincent Vallières, Patrick Watson, Karkwa… Ce sont ces bands de fous qui ont fait en sorte que dans ma tête de musicien, il s’est passé plein d’affaires. »

En effet, le fameux bistro fut le premier diffuseur à donner sa chance à Lubik. J’étais d’ailleurs présent le samedi 3 avril 2010 lors du premier show du groupe en ouverture de Xavier Caféïne…

Courte anecdote

Mon ami Christian était membre du groupe à l’époque… Avec lui et notre autre chum Mathieu, nous avions ensuite poursuivi la soirée chez l’ami d’un ami en compagnie de Xavier et Vincent Peake, guitariste et leader du renommé groupe Groovy Aardvark. Bien tapis dans le confort d’une maison dans un coin de La Sarre, les gars nous ont tenus éveillés jusqu’aux petites heures avec leurs guitares. C’est arrivé comme ça, sans effort.

Christian, Mathieu et moi avions alors choisi de passer la nuit au Motel Villa Mon Repos. Nous nous sommes engagés dans une violente guerre d’oreillers dans le silence le plus total, sans heurt, sans bris. C’est un moment que je vais garder en mémoire toute ma vie. Fin de l’anecdote.

Fidèle à ses origines

Le groupe a fondé beaucoup d’espoir en son public de La Sarre pour se charger d’une bonne dose d’amour et d’énergie : « C’est difficile d’enregistrer un disque (et un lancement). La production d’un l’album, ça implique que tu ne travailles pas, tu demandes des congés, tu ne vois pas ta femme, t’as pas une cenne… » – explique Alex Picard, chanteur.

« On a signé un contrat, on vient de starter un band. […] C’est comme si tu venais de te lancer une grosse entreprise [avec des gars] que ça fait 10 ans que tu connais. »

Le groupe vient de passer plusieurs jours à Montréal pour l’enregistrement de leur album suivi du tournage d’un nouveau clip produit par la prestigieuse boîte DTO présenté en primeur aux fans lasarrois. Il vient d’être publié cette semaine sur les médias sociaux!

Tout déboule rapidement depuis leur signature avec la nouvelle étiquette 117 Records, menée par Steve Jolin aka Anodajay dont la renommée au Québec n’est plus à faire :

« Quand j’ai eu Lubik en pleine face, j’ai trouvé que ça déménageait. Je leur ai aussitôt offert mon aide. », a lancé Steve Jolin lors de son mot d’ouverture. Avisé de l’importance que Steve accorde au chiffre 7, j’ai eu un malin plaisir à lui faire remarquer la date choisie pour le lancement des gars : 7-11-2014 ou 2014-11-7 (en affichage anglais)!

L’expérience et l’efficacité de Steve réunies à l’engagement complet des quatre membres du groupe risquent de porter fruit. Personnellement, j’ai le feeling qu’on n’a pas fini d’entendre parler des quatre rockeurs de La Sarre.

Lubik jouera au Divan Orange à Montréal le 14 novembre 2014 et sera de retour en Abitibi-Témiscamingue pour lancer leur album le 19 novembre à la Scène Paramount et le 21 novembre à la Microbrasserie Le Prospecteur de Val-d’Or. D’ici là, vous pouvez les suivre sur Facebook et Twitter (@Lubikband).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×