Hairspray présentée pour un deuxième été en Abitibi-Témiscamingue - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Partager

Hairspray présentée pour un deuxième été en Abitibi-Témiscamingue

Par

C’est aujourd’hui que sera présentée la première d’Hairspray, la comédie musicale produite par la Troupe À Cœur Ouvert, du 10 juillet au 2 août, à la Maison de la Culture de La Sarre, nous avons réalisé une entrevue avec le metteur en scène, Daniel Morin.

Sous des mélodies envoutantes et des décors somptueux, cette comédie musicale vous transportera au début des années 1960 aux États-Unis. C’est l’histoire de Tracy qui désire ardemment intégrer la populaire émission télévisée «Le Corny Collins Show». Avec l’aide de ses amis, elle réussira à franchir les portes du studio de télé et deviendra rapidement très populaire auprès des résidents de Baltimore. Une suite d’aventures attend Tracy et les nombreux personnages d’Hairspray.

Hairspray abitibi temiscamingue

Qu’est-ce qui vous a plu dans la comédie musicale Hairspray?

J’ai vu le spectacle sur Broadway. J’ai été enchanté par l’énergie qui se dégageait sur la scène. Il y avait une telle ambiance! L’époque aussi m’a beaucoup intéressée. Ça m’amusait de mettre en scène une pièce qui date, qui se déroule dans les années 60, qui se passe aussi aux États-Unis.

Si le public a assisté aux représentations l’an dernier, est-ce qu’il va remarquer des changements?

Évidemment nous n’avons pas pu toucher aux textes, pour respecter les droits d’auteurs. Cependant, nous avons apporté des changements visuels, les chorégraphies ont aussi été adaptées, on a joué avec les costumes, la mise en scène a continué à évoluer.

Est-ce qu’il reste de la place pour chacune des représentations?

Oui, il reste de la place pour toutes les représentations, tous les jeudis, vendredis et samedis soirs, 20 h. Il ne faut pas oublier les deux présentations de l’après-midi, le 26 juillet et le 2 août à 16 h. Ce sont des rendez-vous qui plaisent particulièrement à la clientèle familiale, aux personnes plus âgées ainsi qu’à nos spectateurs qui viennent du Nord de l’Ontario.

Combien de personnes sont mobilisées pour cette production?

Il y a 28 comédiens sur scène. Nous sommes entourés de huit personnes à la technique, aux décors, aux costumes, etc. Finalement nous pouvons aussi compter sur une dizaine de bénévoles pour l’accueil. C’est donc une quarantaine de personnes qui sont mobilisées.

Comment développez-vous votre bassin de comédiens?

Il y a bien sûr l’école et les cours de comédie musicale que nous donnons pendant l’année. Ça nous permet de découvrir des talents.  Ils nous viennent de partout en Abitibi-Témiscamingue. Certains gravitent autour de la Troupe À Cœur Ouvert depuis le début, sinon plusieurs années. Cela amène de l’expérience, de l’énergie, une certaine sécurité au groupe de comédiens.

Parlez-nous de Camille Cormier qui joue le rôle principal de Tracy…

Elle a sans contredit un talent, une voix magnifique. Elle est extraordinaire. Ce qui la rend d’autant plus exceptionnelle, c’est son énergie, sa présence, elle ne fait pas juste livrer, elle habite son personnage. Puisque c’est ce qu’elle veut faire dans la vie, on comprend l’investissement.

Hairspray la sarre

Vous n’aviez pas accès à un grand bassin de comédiens noirs dans la région, comment avez-vous réussi à illustrer la différence, qui est au cœur du synopsis?

C’est quelque chose qui nous a fait peur au début. Il y avait une close avec les droits d’auteurs qui nous interdisait de maquiller outrageusement les comédiens en noir. Nous ne voulions pas du tout aller là de toute façon, ça aurait été loufoque. Nous avons donc décidé d’y aller avec des costumes noirs. Les auteurs ont adoré l’idée. Ça passe bien avec les spectateurs. Plusieurs m’ont dit qu’il ne voyait plus la différence, qu’il n’y avait plus de barrière, et c’est exactement la leçon que l’on doit retenir avec Hairspray.

Est-ce qu’il y a quelque chose de particulier à faire de la comédie musicale en Abitibi-Témiscamingue?

Nous évoluons dans une salle beaucoup plus intime. Ça nous donne une proximité avec le public. À l’inverse, nous devons nous adapter. Les présentations sur Broadway sont grandioses, tout est grandiose! Les éléments de décor se déplacent, c’est de la haute voltige! Nous usons d’imagination pour adapter les décors, l’ambiance, avec l’éclairage, etc. Nous voulons présenter quelque chose de professionnel, dans la mesure de nos moyens, offrir une expérience aux visiteurs. Les touristes ont parfois eu l’occasion de voir de grandes productions, ce qu’ils remarquent ici, c’est le plaisir des participants, la créativité, le cachet plus intime.

À quelques heures de la première, comment ça se passe?

Mardi c’était la dernière générale. Hier l’équipe était en congé, nous avons pris un peu de repos. Les derniers détails ont été fignolés. La gang est prête! Nous avons hâte de voir le monde!

Pour plus de détails sur l’horaire, la billetterie, les forfaits repas et nuitée au Motel Villa mon repos, visitez le latroupeacoeurouvert.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×