Amos-Harricana - Tourisme Abitibi-Témiscamingue
Fermer le message / Close message

En raison de la COVID-19, plusieurs événements et attraits figurant sur notre site web peuvent être annulés ou fermés. Par mesure préventive, les centres Infotouriste et le centre d’appels sont aussi fermés jusqu’à nouvel ordre. Pour plus d’info sur la COVID-19, consultez le site Quebec.ca/coronavirus.

Partager

Amos-Harricana

En suivant un sentier traversant une forêt d’arbres majestueux, vous débouchez soudain sur un lac étrangement rond. Si rond, qu’on dirait qu’un météore y a laissé sa trace, un trou immense où s’accumulent maintenant les eaux de pluie. Tout autour, un sable compact, extrêmement fin, fait contraster sa blondeur parfois teintée de rouge avec le vert foncé des sapins. Vous avez l’impression d’être dans un lieu hybride entre la forêt boréale et les plages du sud.

Vous êtes dans la MRC d’Abitibi et vous avez devant vous un lac de kettle. Autrefois enseveli sous les glaces, le paysage que vous admirez a été entièrement façonné par le passage des glaciers. Ce lac est le résultat d’une pointe de glace qui s’est enfoncée dans le sol. Le sable, qui constitue l’élément essentiel de ces formations géologiques rares nommées eskers, est le résultat de l’érosion causée par les glaciers. Sous vos pieds, sous une épaisse couche de sable, coule une immense étendue d’eau, la plus pure au monde, filtrée par les eskers.

En été, l’eau prend une place toute particulière dans la vie des habitants de ce territoire. Que ce soit à travers leurs festivals, leurs fontaines artistiques ou les diverses activités nautiques qu’ils exercent, l’eau est un élément important de leur fierté autant que de leur quotidien.

En hiver, la glace reprend ses droits, recouvrant les lacs et les rivières et ornant les arbres de ses cristaux brillants.

En toutes saisons, vous y trouverez une population fière, en symbiose avec la nature et consciente de son histoire.

×